•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accusé d'agression sexuelle, Daniel Laframboise passe directement au procès

Deux agents de sécurité escortent un suspect dans un palais de justice.

Daniel Laframboise (archives)

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Radio-Canada

Le Rouynorandien Daniel Laframboise a renoncé à son enquête préliminaire dans trois dossiers d'agression sexuelle et séquestration, mercredi matin, au palais de justice de Rouyn-Noranda.

Notamment accusé d'agression sexuelle et de séquestration, Daniel Laframboise devait subir son enquête préliminaire ce mercredi 9 octobre. Cette étape sert à déterminer s'il y a suffisamment de preuve pour mener un procès.

Dans trois des quatre dossiers qui pèsent contre lui, il a plutôt choisi d'y renoncer. Son avocate a demandé à ce que le procès se déroule devant juge et jury.

Il sera de retour devant la Cour supérieure pour ces trois dossiers le 5 décembre.

Un 4e dossier

Dans un quatrième dossier, où il est notamment accusé de s'être frauduleusement fait passer pour quelqu'un d'autre avec l'intention d'obtenir un avantage pour lui-même, il devra se présenter devant la Cour du Québec le 10 décembre.

À ce moment, les parties détermineront s'il subira une enquête préliminaire dans ce dossier.

Rappelons que Daniel Laframboise fait face à un total de 19 chefs d'accusation en lien avec des crimes sexuels.

Il a été remis en liberté en attente de ses procès le 26 septembre dernier.

Abitibi–Témiscamingue

Justice