•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un 4e déversement dans la rivière Beauport en quelques mois

Un dérivé de pétrole a été déversé dans la rivière Beauport.

Un dérivé de pétrole a été déversé dans la rivière Beauport.

Photo : Courtoisie

Jean-François Nadeau

Le déversement d'hydrocarburse qui s'est produit mardi après-midi dans la rivière Beauport était le 4e dans ce cours d'eau depuis le début du printemps.

Le contaminant s'est étendu sur une distance d'environ deux kilomètres, possiblement jusqu'au fleuve Saint-Laurent, dans le secteur de la bibliothèque Étienne-Parent.

Le déversement était un des plus importants des dernières années, selon le Conseil du bassin versant de la rivière Beauport.

«Je n'avais jamais vu ça en sept ans. C'était quand-même impressionnant. Les autres, c'étaient des déversements qui ressemblent à des écoulements de diesel ou de savon», affirme son directeur, Mathieu Denis

On ne connaît pas la nature exacte du produit déversé dans la rivière. Il provient des canalisations pluviales qui traversent le parc industriel de Beauport.

C'est une citoyenne qui marchait dans le parc de la rivière Beauport qui a alerté les pompiers, vers 14 h 30. Elle s'est aperçue que l'eau de la rivière avait une couleur blanchâtre inhabituelle.

« Les équipes spécialisées en matières dangereuses ont effectué des tests pour trouver la nature du produit. Il s'agit d'un produit de la famille des produits pétroliers, peut-être un solvant » , explique le porte-parole des pompiers de Québec, Bill Noonan.

Des équipements ont été installés pour récupérer les hydrocarbures dans la rivière Beauport.

Des équipements ont été installés pour récupérer les hydrocarbures dans la rivière Beauport.

Photo : Radio-Canada/Jean-Michel Cloutier

Mardi, les pompiers ont installé des boudins dans la rivière pour récupérer le produit et réduire le risque de polluer la rivière.

« En tout, les pompiers ont installé une vingtaine de boudins pour absorber les hydrocarbures. Le déversement provient du parc industriel de Beauport, mais on ne sait pas encore de quelle entreprise », mentionne Bill Noonan.

Des prélèvements ont été effectués dans la rivière Beauport.

Des prélèvements ont été effectués dans la rivière Beauport.

Photo : Radio-Canada/Jean-Michel Cloutier

L'enquête se poursuit pour tenter de retracer le ou les contrevenants.

« J'aurais tendance à dire qu'il s'agissait d'un geste volontaire, mais même si c'était un accident, l'individu ou l'entreprise étaient tenus d'aviser les autorités. Ce n'est pas ce qui s'est produit du tout », affirme Mathieu Denis.

Le ou les contrevenants s'exposent à de fortes amendes.

Québec

Environnement