•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections fédérales : l'idée d'une faculté de médecine à l'Î.-P.-É. fait son chemin

Quatre infirmières dans un corridor d'hôpital.

L'Île-du-Prince-Édouard est la seule province qui n'a pas sa propre école de médecine.

Photo : iStock / Photographerlondon

Radio-Canada

L'idée de créer une faculté de médecine à l'Île-du-Prince-Édouard fait son chemin parmi les candidats fédéraux dans la circonscription d'Egmont, dans l'ouest de la province. La proposition avait été mise de l'avant par le Nouveau Parti démocratique (NPD) lors des dernières élections provinciales.

La province insulaire a du mal à recruter et à retenir des médecins. Le manque de ressources a déjà forcé plusieurs fois la fermeture des urgences des hôpitaux ruraux d'Alberton et de Montague.

Près d'un Prince-Édouardien sur 10 n'a pas de médecin de famille.

Lors des dernières élections provinciales, le NPD insulaire avait promis de créer une faculté de médecine à l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard. La proposition avait eu très peu d'écho à ce moment-là.

À peine six mois plus tard, cependant, l'idée fait son chemin parmi les candidats aux élections fédérales du 21 octobre dans la circonscription d'Egmont, qui s'étend de Summerside à Tignish. L'agence provinciale de la santé admet que le recrutement de médecins demeure particulièrement difficile dans cette région.

Le candidat libéral et député sortant, Bobby Morrissey, croit qu'il est grand temps que [l'île] explore pleinement la possibilité de former ses propres médecins. Il s'agirait, selon lui, d'une solution à long terme à la pénurie de médecins dans la province.

Le candidat conservateur Logan McLellan abonde dans le même sens. Je pense que ce serait une excellente occasion pour l'Île-du-Prince-Édouard, dit-il à son tour.

La néo-démocrate Sharon Dunn affirme quant à elle que la pénurie de médecins est un enjeu dont elle entend beaucoup parler lorsqu'elle fait du porte-à-porte. Elle rappelle que son chef, Jagmeet Singh, s'est déjà engagé à créer une faculté de médecine à Charlottetown.

Le candidat vert Alex Clark voudrait pour sa part améliorer l'accès des Prince-Édouardiens à l'ensemble des programmes d'études postsecondaires.

L'Île-du-Prince-Édouard est la seule province qui n'a pas sa propre école de médecine.

Notre dossier Élections Canada 2019

Avec des renseignements de CBC

Île-du-Prince-Édouard

Politique fédérale