•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ex-bloquiste Suzanne Tremblay réitère son appui à Guy Caron

Suzanne Tremblay et Guy Caron.

L'ex-députée bloquiste Suzanne Tremblay et le candidat néo-démocrate Guy Caron

Photo : Facebook/Guy Caron

Radio-Canada

L'ex-députée bloquiste Suzanne Tremblay donne à nouveau son appui au candidat néo-démocrate et député sortant dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Guy Caron.

Mme Tremblay, qui a représenté la circonscription pendant 11 ans à la Chambre des communes, avait également soutenu Guy Caron lors des dernières élections fédérales en 2015.

Je suis toujours indépendantiste, a affirmé Mme Tremblay, toutefois, selon elle, les députés du Bloc Québécois qui siégeaient au cours des deux derniers mandats à la Chambre des communes n’ont pas réussi à se faire connaître auprès des électeurs.

Les gens votent pour Yves-François Blanchet, dit-elle.Un député peut faire beaucoup s’il est respecté dans son parti et s’il est capable de faire des interventions auprès des ministres en catimini et pas uniquement en posant des questions et en [se] pavanant pour la galerie, renchérit-elle.

Guy Caron m’a montré, au cours des huit dernières années, sa compétence et son ardeur au travail. C’est un grand régionaliste qui a à cœur la prospérité et le bonheur de ses commettantes et commettants, estime l'ex-députée bloquiste.

Un autre ex-bloquiste appuie... le candidat du Bloc

Le Bloc Québécois a riposté à l’annonce de Mme Tremblay en annonçant que l’ex-député Claude Guimond, qui a représenté la circonscription de 2008 à 2011, appuie sans réserve le candidat bloquiste Maxime Blanchette-Joncas.

M. Guimond dit qu’il est toujours ami avec Mme Tremblay et qu’il respecte son opinion. L’ex-député qui travaille maintenant à Montréal croit que Maxime Blanchette-Joncas.

Je suis un fier partisan depuis 1991, je vais continuer avec le Bloc Québécois et Maxime pour cette élection.

Ils se serrent la main.

Le candidat bloquiste Maxime Blanchette-Joncas et l'ex-député Claude Guimond

Photo : Courtoisie Bloc Québécois

Notre dossier Élections Canada 2019

Le Bloc a également annoncé le soutien du syndicaliste Yannick Proulx, qui estime qu'il faut donner la chance à cette nouvelle génération qui a décidé de prendre en main la nation et la planète, peut-on lire dans le communiqué.

La circonscription de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques est représentée depuis 2011 par le Nouveau Parti démocratique (NPD).

Bas-Saint-Laurent

Politique fédérale