•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Urgence climatique : Extinction Rebellion promet une action à Sherbrooke

Des manifestants sont couchés au sol et entourés de policiers.

Une quarantaine de personnes ont été arrêtées lors de la manifestation d'Extinction Rebellion qui s'est déroulée le 8 octobre 2019 au centre-ville de Montréal.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La division sherbrookoise du groupe d'activistes écologistes Extinction Rebellion a dévoilé sa première action qui aura lieu à Sherbrooke.

Le groupe se rassemblera ce samedi, au coin des rues King Ouest et Jacques-Cartier de 17 h à 18 h, pour tenir ce qu'il appelle un slow swarms.

Le groupe indique sur sa page Facebook que l'action est à faible risque et qu'elle perturbera légèrement la circulation, sans bloquer la rue.

Selon les autorités policières de Sherbrooke, les manifestants marcheraient tranquillement dans les rues et se coucheraient par terre. C'est l'une des stratégies employées par d'autres sections du groupe ailleurs dans le monde.

Les actions du groupe de Montréal ont fait grand bruit mardi. Les manifestants ont perturbé la circulation en causant la fermeture du pont Jacques-Cartier en pleine heure de pointe. Trois militants ont été arrêtés pour avoir grimpé sur la structure du pont à l'aube.

Ils dénonçaient le manque d'actions significatives dans la lutte contre les changements climatiques et promettaient de récidiver.

Lutter contre l'indifférence

Le geste s’inscrit dans une série d'actions coup-de-poing entamées lundi par Extinction Rebellion, et ce, pour deux semaines.

Dans un communiqué diffusé durant l'événement, Extinction Rebellion a salué le geste qui dénonce le manque d’actions significatives face aux multiples crises.

Le communiqué dénonce notamment les projets d’oléoducs et de gazoducs Trans Mountain et GNL Saguenay.

Des coups d’éclat semblables du mouvement Extinction Rebellion ont déjà eu lieu ailleurs au Canada, mais aussi dans de nombreuses villes dans le monde comme Londres, Paris, Berlin, New York et Sydney.

Extinction Rebellion a vu le jour au Royaume-Uni à la fin de 2018, à l'initiative d'universitaires notamment, et s'inspire de la stratégie de lutte pour les droits civiques aux États-Unis, dans les années 1960. Le mouvement s'est étendu grâce aux réseaux sociaux et revendique aujourd'hui 500 groupes dans 72 pays.

Estrie

Changements climatiques