•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Saskatchewanais obtiennent l’accès à leur dossier médical en ligne

Plan serré des mains d'un médecin prenant des notes sur une planchette à pince, debout dans un couloir d'hôpital.

La Saskatchewan a lancé mardi la plateforme en ligne MySaskHealthRecord pour donner aux patients l'accès à leur dossier médical.

Photo : Shutterstock

Radio-Canada

Les Saskatchewanais âgés de 18 ans ou plus pourront désormais consulter leur dossier médical en ligne. Mardi, le gouvernement et l'organisme eHealth Saskatchewan ont annoncé conjointement le lancement officiel du portail en ligne MySaskHealthRecord.

Pour s'inscrire à ce service en ligne, les utilisateurs devront détenir une carte d’assurance maladie de la province et une carte d’identité avec photo délivrée par la Société d'assurances de la Saskatchewan (SGI). L’inscription au dossier en ligne peut se faire sur le site Internet de l'organisme eHealth.

La plateforme MySaskHealth permettra aux usagers de consulter leurs résultats d'examens médicaux, d'imageries médicales, en plus de voir l'historique de leurs rendez-vous médicaux et de leurs médicaments.

« Dès que les résultats médicaux sont disponibles en laboratoire, ils seront publiés. Vous aurez donc un accès rapide aux résultats », dit Warren Kaeding, le ministre de la Santé dans les milieux ruraux éloignés.

En ce sens, l’approche adoptée par la Saskatchewan se démarque d'autres provinces, comme le Québec où il faut attendre 30 jours et la Nouvelle-Écosse où ce sont les médecins qui décident du moment où les informations sont rendues disponibles aux patients.

Plan moyen de Warren Kaeding assis à une table en conférence de presse.

Le ministre de la Santé dans les milieux ruraux éloignés, Warren Kaeding, indique que les résultats des examens médicaux seront accessibles en ligne dès qu'ils sont disponibles dans les laboratoires.

Photo : Radio-Canada

Le ministre assure que les données des patients ne seront pas partagées avec des tiers, comme des compagnies d'assurances privées ou même la SGI. Ces données seront disponibles sur le site Internet pour une durée de trois ans.

Bien que la plateforme ne soit disponible pour le moment qu'en anglais, le vice-président des programmes et technologies à eHealth, Davin Church, a indiqué à Radio-Canada qu'une version en français de la plateforme pourrait voir le jour à l’avenir.

Un projet en préparation depuis plusieurs années

La mise en ligne du portail survient trois ans après le lancement du projet pilote en janvier 2016, qui avait déjà accordé cet accès en ligne à environ 1100 patients de la province.

Naomi Miller, qui souffre d'arthrose et de discopathie dégénérative, se montre satisfaite de sa participation au projet pilote.

« Avoir accès aux résultats de mes examens médicaux a permis, à moi et à mon docteur, d’épargner du temps. Je n’avais plus besoin d’aller voir le docteur juste pour connaître les résultats », se réjouit-elle.

Plus de 80 % des participants au projet pilote ont indiqué utiliser mieux leur rendez-vous avec leur médecin parce qu’ils avaient accès aux résultats médicaux, selon Warren Kaeding.

« On donne aux patients l’information nécessaire pour leur permettre de jouer un rôle plus actif dans leur traitement », conclut-il.

Avec les informations d'Emmanuelle Poisson

Saskatchewan

Santé publique