•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Malgré la grève, le Tshiuetin devra déposer des passagers le long de son parcours

Des passagers sont sur le quai de la gare et s'apprêtent à monter dans le train.

Le train Tshiuetin, qui relie Sept-Îles à Schefferville

Photo : Louis Moulin

Radio-Canada

Malgré les moyens de pression des employés en grève, le train Tshiuetin devra pour l’instant s’arrêter pour déposer les passagers aux arrêts qu'ils désirent entre Sept-Îles et Schefferville.

Une ordonnance provisoire a été émise à cet effet dans le dossier de la grève générale illimitée des employés de Transport ferroviaire Tshiueitin.

C'est l'entreprise qui l'a annoncé par communiqué en fin de journée mardi. Au sujet des services essentiels, elle affirme que le Conseil canadien des relations industrielles l'obligerait à procéder, pour au moins deux semaines, à tous les arrêts souhaités le long de la voie ferrée qui relie Sept-Îles et Schefferville.

Le train de la compagnie Transport Ferroviaire Tshiuetin

Le train de la compagnie Transport Ferroviaire Tshiuetin (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Louis Bordeleau

Cette ordonnance est provisoire et, selon Transport ferroviaire Tshiueitin, elle s’applique pour au moins deux semaines.

Ce sont notamment des chasseurs qui demandent ces arrêts pour se rendre à leurs territoires de chasse.

Lors du déclenchement de la grève le 27 septembre dernier, il avait été annoncé que le train ne s'arrêterait pas pour débarquer des passagers Seules les personnes se trouvant le long de la voie ferrée qui souhaitaient monter à bord du le train pouvaient le faire.

Dans le cadre de cette grève, un seul transport aller-retour est offert chaque semaine, le mercredi, de Sept-Îles vers Schefferville, et le jeudi, de Schefferville vers Sept-Îles.

Côte-Nord

Relations de travail