•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

South Park bannie de l'Internet chinois après un épisode critiquant la censure de Pékin

Dessin animé représentant un homme blanc moustachu menotté, entouré de deux policiers chinois.

Dans l'épisode « Band in China », le personnage de Randy passe un mauvais moment avec la justice chinoise après avoir voulu développer son entreprise de production de cannabis dans le pays.

Photo : Comedy Central

Agence France-Presse

Le dernier épisode de la série, intitulé « Band in China », s'en prend aux entreprises américaines prêtes à tout pour se tailler une place au sein de l'immense marché chinois, quitte à devenir complaisantes envers Pékin.

Il dépeint le travail forcé dans un lieu de détention chinois et parodie des entreprises – notamment Disney – qui cèdent à la censure afin de pouvoir étendre leurs activités commerciales sur le territoire chinois.

Mardi, les recherches pour South Park sur Weibo – l'équivalent chinois de Twitter – et sur le site de critique de films et de livres Douban ne donnaient aucun résultat. Quelques sites de diffusion en continu renvoyaient toujours à des épisodes, mais ils ne pouvaient être visionnés.

L'incident survient alors que la National Basketball Association (NBA) et sa franchise des Houston Rockets font face à de vives critiques en Chine pour un tweet d'un dirigeant du club soutenant les militants et militantes prodémocratie à Hong Kong.

La NBA et l'équipe de basketball se sont toutes deux empressées de se dissocier de ces propos, suscitant une polémique aux États-Unis.

Sur Twitter, les créateurs de South Park, Trey Parker et Matt Stone, ont publié d'ironiques excuses pour leur épisode chinois.

Comme la NBA, nous sommes heureux d'accueillir les censeurs chinois dans nos foyers et nos cœurs. Nous aussi, nous aimons l'argent plus que la liberté et la démocratie, ont-ils assuré.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Humour

Arts