•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Travaux de la rue Principale à Tracadie : des commerçants mécontents

Les travaux en cours, rue Principale, à Tracadie

Les travaux en cours, rue Principale, à Tracadie

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

D'importants travaux sont toujours en cours, rue Principale, à Tracadie.

Il s'agit notamment de refaire le système d'eau et d'égouts. Mais, entre-temps, des commerçants s'impatientent et s'inquiètent pour leur chiffre d'affaires.

C'est le cas de Stéphane Sonier. Son commerce, le Café bistro sur mer, a vu sa clientèle chuter considérablement depuis le début de ces travaux. Il déplore le manque de communication, de planification et de collaboration de l'administration municipale.

Stéphane Sonier

Stéphane Sonier

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

[L'administration municipale] n'a pas réparé les chemins en arrière, il n'y a pas d'enseignes pour dire où est le Café bistro. Il y a des enseignes pour des commerces chaque côté de moi. J'ai demandé d'obtenir une compensation en envoyant une lettre à la Ville, mais je n'ai pas eu de nouvelle, s'indigne-t-il.

J'ai perdu plusieurs clients.

Stéphane Sonier, propriétaire du Café bistro sur mer
Il n'y a plus de terrasse devant le Café bistro sur mer, à Tracadie.

Il n'y a plus de terrasse devant le Café bistro sur mer, à Tracadie.

Photo : Radio-Canada

La terrasse du café a dû être retirée, puisque le trottoir sera dorénavant plus près du commerce. Stéphane Sonier ne s'y attendait pas. Pour tous ses tracas, il a porté plainte à la Ville.

On n'a pas du tout été informés ou consultés, explique-t-il. On n'a pas pu voir les plans. C'est nous, au centre-ville, qui payons plus de taxes que les autres commerces à l'extérieur.

Le maire de Tracadie, Denis Losier, comprend le mécontentement des commerçants. Mais il s'agit selon lui d'un mal temporaire, mais nécessaire.

L'intérieur d'un café

L'accès au Café bistro sur mer, à Tracadie, est rendu pénible en raison des travaux sur la rue.

Photo : Radio-Canada

Ce n'est pas toujours intéressant, concède-t-il. Par exemple, tu sors du lave-auto avec une voiture propre et tu te diriges dans des rues comme ça, ça décourage probablement certaines personnes. Cela a un impact, on le réalise et on le savait avant que les travaux commencent. Mais, c'est le prix à payer pour avoir, l'été prochain, une municipalité rénovée avec des trottoirs et une rue impeccables et un système d'eau et d'égouts probablement pour les cent prochaines années.

Le maire ne veut pas se prononcer au sujet de la plainte du commerçant, qui doit être étudiée. Il conclut en donnant un brin d'espoir aux résidents et aux commerçants.

On s'en va vers un embellissement de notre municipalité, assure-t-il. C'est dommage que ça se fasse avec des grincements de dents. On va composer avec ça et essayer d'améliorer la situation.

Nouveau-Brunswick

Politique municipale