•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accéder à des services juridiques en français en Colombie-Britannique

Un kiosque de l'Association des juristes d'expression française avec des dépliants, un ipad et une grande affiche.

L’ Association des juristes d’expression française de la C.-B. a ajouté des services tels une application (JURI) pour permettre aux francophones d’accéder en français à de l’information juridique.

Photo : Association des juristes d'expression française de la Colombie-Britannique

Saïda Ouchaou

Une nouvelle application gratuite lancée par l’Association des juristes d’expression française de la Colombie-Britannique (AJEFCB), JURI, est un outil de plus entre les mains des francophones qui doivent régler un problème juridique.

Accéder à de l’information juridique en français rapidement en Colombie-Britannique n’est pas une tâche facile, car la province n’est pas bilingue et, donc, pas obligée de fournir des traductions dans tous les domaines du droit.

L’AJEFCB a mis au point une application qui offre de l’information pratique dans les situations les plus courantes. Il est possible d’obtenir, par exemple, de l’information dans des cas liés à un différend avec un propriétaire, une séparation, un contrat de service ou encore avec un employeur.

Le directeur général de l’AJEFCB, Joël Tremblay, explique que beaucoup de personnes veulent s’informer avant de vouloir entamer une procédure. L’Association travaille avec des professionnels de la province pour élaborer une documentation complètement en français. JURI est offert sur les appareils intelligents et contient également un lexique en français des termes les plus courants en anglais.

30 minutes gratuites avec un avocat

Rencontrer un avocat en français, c’est aussi possible. L’AJEFCB offre la possibilité de voir pendant 30 minutes un avocat.

Il y a des gens qui ont des besoins pressants, et la clinique juridique pour eux, c’est certainement la meilleure formule.

Joël Tremblay, directeur général, AJEFCB

Bien qu'il existe depuis trois ans, tous les francophones ne connaissent pas ce service.

Le directeur du Centre d’intégration des immigrants africains, Paul Mulango, avoue ne pas avoir eu connaissance de ce service.

Son organisme vient en aide aux réfugiés et aux immigrants africains dont beaucoup sont francophones. M. Mulango note que l’utilisation d’outils en ligne n’est pas à la portée de tous, mais se dit ravi de constater que des avocats sont directement accessibles en français.

Il y a des gens qui viennent nous voir pour des problèmes de logements. Il y a beaucoup d’abus dans ce domaine.

Paul Mulongo, directeur, Centre d'intégration des immigrants africains

Avocats recherchés

Une femme derrière un lutrin fait une présentation devant une assemblée de personnes assises.

Le 20 juin dernier, l’AJEFCB a organisé une présentation sur les obstacles en Colombie-Britannique à l'accès aux droits stipulés dans l’article 530 du Code criminel canadien sur le droit à un procès dans la langue officielle de son choix, à Vancouver.

Photo : Association des juristes d'expression française de la Colombie-Britannique

Le directeur général de l’AJEFCB relève une forte demande pour les services de conseils juridiques.

On a des demandes plus pointues qu’on voit moins souvent, par exemple le droit de la propriété intellectuelle, pour lesquelles on n'a pas toujours d’avocats.

Joël Tremblay, directeur général, AJEFCB

L’AJEFCB travaille à trouver des avocats d’expression française dans ces domaines-là et à les convaincre de collaborer avec son organisme.

Atelier de terminologie juridique avec simulation de procès

Toute personne intéressée par la terminologie juridique peut participer aux ateliers offerts par l’AJEFCB.

Ils comprennent une simulation de procès.

L’AJEFCB élabore une trousse pour les écoles francophones qui permettra aux jeunes de se mettre dans la peau d’un avocat et de vivre le déroulement d'un procès en français en salle de classe.

« Les trousses seront disponibles d’ici avril prochain », précise Joël Tremblay.

Colombie-Britannique et Yukon

Francophonie