•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des aventuriers se lancent en quête de la mine d’or perdue de Slumach

Vol en hélicoptère, au-dessus de la région montagneuse de Pitt Lake, en Colombie-Britannique.

De nombreux aventuriers sont morts ou ont disparu en tentant de retrouver la légendaire mine d'or de Slumach.

Photo : Fournie par Julian Kenchenten

Radio-Canada

Tel un Indiana Jones des temps modernes, Adam Palmer passe ses étés dans les montagnes de Pitt Lake, en Colombie-Britannique, à la recherche d'une mine d’or mythique perdue, connue sous le nom de Slumach.

Il a parcouru d'innombrables kilomètres sur des chemins forestiers, a survolé des glaciers et s’est frayé un passage à travers d’épaisses forêts. Chaque fois, il rentrait chez lui les mains vides.

Un homme regarde une carte dans les montagnes de la Colombie-Britannique.

Depuis près de 10 ans, Adam Palmer se rend avec des amis dans la région montagneuse de Pitt Lake à la recherche de la légendaire mine secrète.

Photo : Fournie par Julian Kenchenten

Par une journée claire du mois de juillet, l'homme de 39 ans, a cependant senti que la chance tournait.

En marchant dans un pré isolé et entouré de montagnes éparses, il a découvert les vestiges d’une cabane en rondins abandonnée. Il y a trouvé une pelle et une paire de ciseaux rouillés, de vieux outils d’extraction et un bocal en verre contenant du minerai, dont ce qui semble être de l’or.

Nous pensons que l'occupant recherchait l'or de Slumach, s'il ne l'avait pas déjà trouvé, s’exclame Adam Palmer, la voix pleine d'optimisme.

Un groupe marche sur les vestiges d'une cabane en rodins abandonnée.

Selon Adam Palmer, les outils d’extraction et les vestiges d’une cabane de chercheur d'or sont des indices importants pour retrouver la mine perdue.

Photo : Fournie par Julian Kenchenten

Au cours du siècle dernier, des centaines, voire des milliers, de personnes ont cherché la mine légendaire, dont on estime la valeur en or à plusieurs milliards de dollars. De nombreux chercheurs d’or sont morts en essayant de la trouver, d'autres ont disparu.

Avec la découverte de cette cabane, Adam Palmer pense qu'il s’en rapproche enfin.

Qui était Slumach?

La légende de la mine d’or de Slumach est un mélange d’événements curieux et de folklore.

Tout commence à la fin des années 1800, lorsqu'un Autochtone connu sous le nom de Slumach est reconnu coupable de meurtre. Il est pendu à New Westminster, en Colombie-Britannique.

Photo en noir et blanc d'un homme, mégot de cigarette à la bouche. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une photo d'un homme présumé être Slumach, parue dans un article du « Montreal Standard » du 25 novembre 1939. La même photo est parue plus tard dans un autre article écrit par le même journaliste, cette fois à propos d'un homme accusé de meurtre, ce qui suggère qu'il s'agit d'un faux.

Photo : Montreal Standard

Peu de temps après sa mort, des rumeurs ont commencé à faire surface. Slumach aurait découvert, cachée dans les montagnes près de Pitt Lake, une réserve d'or abondante dont les pépites auraient la taille de noix.

Dans les heures précédant sa pendaison, Slumach aurait jeté un sort à toute personne qui ose chercher sa mine : « Nika memloose, mine memloose. » Cette invocation en chinook signifie : « Quand je meurs, la mine meurt. »

Peu de preuves soutiennent cette histoire, mais, dans les années 1930, des centaines de prospecteurs se rendaient chaque été dans les montagnes autour de Pitt Lake à la recherche de l'or, selon Rick Antonson, coauteur du livre Slumach's Gold : À la recherche d'une légende.

Deux hommes aux cheveux blancs.

Au moins 33 personnes auraient été victimes du sort, dit l'auteur Rick Antonson (à droite), qui est fasciné par l'histoire de Slumach depuis son enfance, tout comme son frère Brian (à gauche).

Photo : Radio-Canada / Brad Badelt

Nous savons que la malédiction n'existe pas, mais nous savons aussi que c'est un territoire périlleux.

Rick Antonson, auteur d'un livre sur la mine légendaire

Dans les années 1970, un arpenteur forestier nommé Stu Brown disait être tombé par hasard sur un ruisseau, près de Pitt Lake, qui contenait tant de pépites d'or qu'elles [lui] arrivaient à la cheville. Comme tant d’autres, il n'a cependant jamais été capable de le retrouver.

Un canular élaboré?

Outre ceux qui croient en l'or de Slumach, il y en a ceux qui pensent que ce n'est qu'un canular. L'historien et l'auteur du livre À la recherche de l'or de Pitt Lake : Faits et fantasmes dans la légende de Slumach, Fred Braches, est de cet avis.

Slumach était réel, dit-il, mais la légende a été inventée par des habitants de Pitt Lake afin d'attirer les prospecteurs. Il n'y a pas d'or, dit-il, mais s’il y en a dans l'esprit de quelqu'un, c'est important. Les gens recherchent ce qu'ils croient être là.

Une chasse au trésor excitante

Aujourd'hui encore, un petit groupe de personnes continue de chercher la mine perdue, échangeant des rapports de voyage et des indices sur Facebook et sur des forums de discussion en ligne.

Une carte typographique ancienne.

Une carte de la région où l’on aurait trouvé l’or de Slumach, tirée de l’édition de 1972 du livre « Slumach’s Gold : À la recherche d’une légende ».

Photo : Avec la permission des auteurs

En balayant un ruisseau près de la cabane abandonnée, Adam Palmer a trouvé de la poussière d'or. J'ai cru que j'allais l'échapper, dit Palmer, et que personne ne me croirait.

Pour ce chasseur de trésor moderne, ce n'est pas une question d'argent, puisqu'une grande partie de la région où l'or de Slumach est censé être caché se trouve dans les limites des parcs provinciaux de Pinecone Burke et Golden Ears, où l'exploitation minière est interdite.

Adam Palmer tente plutôt de résoudre un mystère dont nul n'a trouvé la clé. Celui qui trouvera cet or, dit-il, sera le héros d'un groupe qui le cherche depuis longtemps.

Des poussières d'or.

Les minuscules flocons d’or trouvés par Adam Palmer lui permettent d'espérer que la mine se trouve à proximité.

Photo : Fournie par Julian Kenchenten

Les impasses et les dures journées de recherche sont récompensées par l'aventure qu'il partage avec ses amis avec qui il mène ses expéditions année après année.

Ça crée des souvenirs et ces souvenirs, c'est le vrai trésor.

Adam Palmer, chercheur d'or

Adam Palmer retournera dans la région l'été prochain et tentera de retrouver, une fois pour toutes, la mine de Slumach.

Avec les informations de Brad Badelt

Colombie-Britannique et Yukon

Sports et loisirs