•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retards du train léger : « Laissez les portes tranquilles! », demande OC Transpo

Le chef d'antenne Mathieu Nadon s'entretient avec Jean Cloutier, vice-président de la Commission du transport en commun de la Ville d'Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Rebecca Atkinson

Radio-Canada

Les retards subis mardi matin par les usagers du train léger d’Ottawa ont été causés par un individu ayant retenu les portes alors qu’il sortait d’un wagon. Dans un point de presse en après-midi, le directeur général d’OC Transpo a offert ses excuses à la clientèle, tout en donnant des conseils pour éviter qu’une telle situation se reproduise.

John Manconi a souligné que le service n’a pas été interrompu, mais bien ralenti de 15 à 20 minutes pendant près d’une heure trente.

8 h 05 : Un train est immobilisé à la station de l’Université d’Ottawa. Un passager qui sortait d’un wagon a repoussé les portes, alors que des signaux annonçaient leur fermeture imminente. Des techniciens ne parviennent pas à fermer la porte ni à la verrouiller. Les autres trains sont détournés, tandis qu’on retire le train immobilisé du circuit.

8 h 15 : Tous les trains — peu importe la direction — se partagent les rails normalement réservés aux trains se dirigeant vers Blair sur 2,5 km entre les stations uOttawa et Hurdman. Des autobus supplémentaires prennent les passagers aux stations Hurdman et Tunney’s Pasture.

9 h 15 : Le train immobilisé est retiré des rails. Le service reprend sur deux voies dans tout le réseau.

9 h 30 : L’horaire régulier reprend.

Des portes ouvertes plus longtemps?

Une enquête est en cours pour déterminer la raison ayant empêché de régler sur place le problème de portes à la station uOttawa.

OC Transpo examine également son plan de maintien du service en cas d’incidents. Notre objectif est toujours de minimiser les retards et de restaurer le service le plus rapidement possible, a ajouté M. Manconi dans un communiqué.

Laissez les portes tranquilles! Les portes sont un défi dans tout système de train léger. À Ottawa, les portes ouvrent 86 000 fois par jour.

John Manconi, directeur général d'OC Transpo

M. Manconi reconnaît cependant que le train léger nécessite des ajustements. Ainsi, OC Transpo évaluera la durée d’ouverture automatique des portes. Nous devons regarder à chaque station quelle est cette durée et l’ajuster au besoin, en fonction du moment de la journée et de la semaine, a-t-il précisé.

D’ici là, il demande aux usagers d’utiliser les 14 portes pour entrer et sortir des trains (et non seulement celles plus près des escaliers); de ne pas retenir les portes; de se déplacer près des portes à l’approche de sa station et de se tenir d’un seul côté sur le quai lorsque le train arrive.

Ottawa-Gatineau

Transport en commun