•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des brigadiers manifestent devant l'hôtel de ville

Une manifestation de brigadiers scolaires devant l'hôtel de ville de Québec, en octobre 2019.

Les brigadiers scolaires ont exprimé leur mécontentement lundi.

Photo : Radio-Canada / Pascal Poinlane

Radio-Canada

Une cinquantaine de brigadiers scolaires ont manifesté devant l'hôtel de ville de Québec lundi pour dénoncer la diminution de leurs heures de travail.

Les brigadiers ont manifesté le jour même où l'administration Labeaume, qui souhaite augmenter les mesures en milieu scolaire, a dévoilé son plan de sécurité routière.

Selon le syndicat, plus de 240 enfants par semaine doivent traverser seuls la rue en raison des coupures.

« On finit à l'heure où la cloche de l'école sonne. S'il y a des retardataires, on n'est plus là », indique l'un d'eux.

« Je gagne ma vie avec ça, c'est sûr que ça fait mal. C'est 300 dollars de moins dans mes poches par mois », déplore Benoît Giroux.

« Une chance que j'avais mis de l'argent de côté, sinon je serais dans la rue », a-t-il ajouté.

Toujours selon leur syndicat, 45 % des brigadiers envisagent de quitter leur emploi à cause des nombreuses réductions d'horaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Prévention et sécurité