•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une candidate du Parti vert dans l’est ontarien destituée pour des propos anti-avortement

Mme Lépine participe à un débat avec d'autres candidats dans la circonscription en septembre 2019.

L'ex-candidate du Parti vert du Canada dans Glengarry–Prescott–Russell, Marthe Lépine

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une candidate du Parti vert du Canada (PVC) dans l’est ontarien se voit montrer la porte pour des propos anti-avortement tenus sur des blogues catholiques. Le parti confirme lundi le retrait de Marthe Lépine comme candidate dans Glengarry–Prescott–Russell.

Dans un communiqué, le Parti vert explique que Lépine avait récemment publié plusieurs articles exprimant des points de vue sur l'avortement qui n'allaient pas dans le sens de la politique du PVC.

Le Parti vert se battra toujours pour l'accès à des avortements sécuritaires, légaux et rapides, ajoute le directeur des communications du PVC, John Chenery. Certaines publications sur les médias sociaux ont récemment révélé que Mme Lépine ne partage pas cette position. Elle a donc été retirée de la liste des candidats.

Marthe Lépine confirme avoir publié sur deux sites catholiques. C’est ce dont ils présument [que je suis anti-avortement] parce que je suis catholique, ajoute l'ex-candidate en entrevue à CBC. Je n’ai jamais dit ni écrit ça. Mais c’est parce que les blogues [sur lesquels j’ai écrit] sont catholiques.

Je crois que c’est un cas de discrimination parce que je suis catholique. Ils ont peur que je dise quelque chose qui pourrait les déranger.

Une citation de Marthe Lépine, candidate dans Glengarry–Prescott–Russell, Parti vert du Canada

Élections Canada 2019

Consulter le dossier complet

Un bulletin de vote est déposé dans une boîte de scrutin.

Ses convictions personnelles sont pro-vie, reconnaît Mme Lépine, ajoutant toutefois n’avoir aucunement l’intention de mettre cet enjeu à l’avant-plan. Elle se dit préoccupée par la décision du parti, rappelant son droit à la liberté de religion. Même si c’est mon opinion, je pense que c’est injuste de me dire que je n’ai pas ma place [dans le parti] parce que je suis anti-avortement, soutient-elle.

Sur cet enjeu, Marthe Lépine estime que nous devrions au moins aider celles qui ne feraient pas ce choix si elles avaient plus d’informations sur le sujet ou si elles avaient l’aide sociale dont elles ont besoin. Elle ajoute croire en ce que le parti défend, mais elle pensait qu’il était aussi en faveur de l’environnement et de la justice sociale.

Marthe Lépine avait proposé sa candidature au Parti vert, après avoir constaté cet été que personne ne se présentait dans Glengarry–Prescott–Russell.

Elle ajoute que les vérifications à son sujet pour l'approbation de sa candidature ont duré trois semaines. Pourtant, une recherche sur Google permet de voir que j’écris sur des blogues [catholiques], souligne-t-elle.

Le Parti vert ne pourra pas présenter d’autre candidat dans Glengarry–Prescott–Russell, puisque les mises en candidature ont pris fin le 30 septembre.

Notre dossier Élections Canada 2019

Des candidats verts pro-choix

À la mi-septembre, la chef du Parti vert Elizabeth May avait déclaré quesi quelqu’un ne croit pas fermement que les femmes ont le droit d’avoir accès à un avortement sécuritaire et légal, alors il ne sera pas un candidat du Parti vert.

Le parti reconsidérait alors la candidature de Mark Vercouteren dans la circonscription ontarienne de Chatham-Kent–Leamington pour des propos anti-avortement tenus depuis 2014.

Pour sa part, la candidate du PVC dans Louis-Hébert, Macarena Diab, a soutenu avoir changé d’avis depuis des propos anti-avortement remontant à 2008. Elle assure être désormais résolument pro-choix.

Elizabeth May avait ajouté que tous les candidats verts faisaient l’objet de vérifications supplémentaires. S'il se trouve d’autres candidats pro-vie, le parti les rencontrera, avait-elle précisé.

Avec les informations de CBC

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Ottawa-Gatineau

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Ottawa-Gatineau.