•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un numéro de téléphone unique pour les services sociaux au Bas-Saint-Laurent

Une affiche promotionnelle de la campagne "Nous sommes là", qui indique un numéro de téléphone

Le numéro 1-833-422-2267 remplacera une quinzaine de numéros de téléphone pour obtenir des services sociaux

Photo : Radio-Canada

Édith Drouin

Le Bas-Saint-Laurent possède désormais un numéro unique pour les demandes de services sociaux. Le 1-833-422-2267 est appelé à remplacer une quinzaine de numéros différents.

Toutes les demandes de services en santé mentale, en dépendance, en soutien à l'autonomie des personnes âgées, en déficience intellectuelle, en déficience physique et jeunesse, pour le trouble du spectre de l'autisme, peuvent y être adressées.

Il existe des initiatives similaires au Québec, mais le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent affirme que cette façon de fonctionner, qui regroupe toute une région, est unique dans la province.

L’idée, c’est d’avoir un numéro [de téléphone] unique pour simplifier la demande d’accès pour les citoyens.

Frédéric Gagnon, directeur du programme de soutien à l’autonomie des personnes âgées

Le numéro est fonctionnel 7 jours sur 7 de 8 h à 16 h la fin de semaine, et de 8 h à 16 h 30 pendant la semaine. Le 811 prend le relais en soirée.

Le service diffère cependant du 811, puisqu’il ne vise pas à répondre aux urgences, mais plutôt à diriger les gens vers les services dont ils ont besoin.

Le CISSS a mis en place une centrale d’appels à Mont-Joli qui regroupe une vingtaine d’employés pour offrir ce service. Trois postes et demi à temps plein ont été créés.

Une agente administrative répond aux appels pour prendre les informations de base des patients et les transfère ensuite à une infirmière ou une travailleuse sociale.

L’objectif du CISSS est d’offrir un service humain qui a le moins possible recours aux boîtes vocales.

Bas-Saint-Laurent

Santé