•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des candidats aux élections fédérales croisent le fer à Amqui

Les candidats lors du débat.

Les candidats Kristina Michaud, Rémi Massé, Mathieu Castonguay et Rémi-Jocelyn Côté

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Radio-Canada

Près de 75 personnes ont assisté au deuxième débat entre les candidats de la circonscription d'Avignon—La Mitis—Matane—Matapédia, qui s’est tenu dimanche à Amqui.

Les candidats Rémi Massé, Kristina Michaud, Rémi-Jocelyn Côté et Mathieu Castonguay ont participé à ce débat.

La candidate conservatrice Natasha Tremblay devait y participer, selon le comité organisateur de l'événement, mais elle ne s'est finalement pas présentée. Le Parti populaire avait pour sa part décliné l'invitation.

Notre dossier Élections Canada 2019

Emplois à la fonction publique

La question de l'implantation d'emplois à la fonction publique fédérale dans la MRC de la Matapédia a notamment été abordée lors du débat.

Le sujet a donné lieu à un échange entre le député sortant, le libéral Rémi Massé, et la candidate bloquiste Kristina Michaud. Cette dernière n'a pas manqué de rappeler à M. Massé qu'attirer des emplois fédéraux dans la circonscription faisait partie de ses promesses.

Sous le représentant du Bloc québécois, on perdait 18 % des emplois fédéraux. En l’espace de quatre ans, on a créé 220 emplois. Oui, j’aurais aimé créer des emplois ici à Amqui, dans la Matapédia. Malheureusement, je n’ai pas été en mesure de le réaliser dans un mandat, s’est défendu Rémi Massé.

Avant l’arrivée du candidat libéral, c’était Jean-François Fortin qui représentait notre région. Il a fait un super beau travail, a répondu Kristina Michaud. [Ce projet d’implantation d’emplois] apporterait de belles conditions de travail, de beaux emplois dans la Matapédia qui a été laissée un petit peu de côté dans les quatre dernières années, a-t-elle ajouté.

Le candidat néo-démocrate Rémi-Jocelyn Côté a également plaidé en faveur de l'implantation de nouveaux emplois fédéraux dans la région.

Gestion de l’offre à protéger

Il a également été question des échanges commerciaux avec les États-Unis puisque les producteurs agricoles et forestiers de la Matapédia ont senti les effets des négociations des accords commerciaux. Les producteurs laitiers ont entre autres fait l'objet de discussions.

C’est quand même un modèle d’affaires de chez nous, la gestion de l’offre, et on doit la protéger pis pas mal plus que ce qui se passe en ce moment. Au NPD, c’est sûr qu’on s’engage à comme on dit bloquer l’hémorragie, a affirmé le candidat néo-démocrate Rémi-Jocelyn Côté.

Au niveau du secteur laitier, j’ai été au premier plan, les gens ne le savent pas beaucoup, mais lorsqu’on est au gouvernement, souvent il y a des choses en-dessous des radars médiatiques. [...] J’ai été le premier à défendre les producteurs laitiers, a plaidé le député sortant, Rémi Massé.

Au Bloc québécois, on s’engage à déposer un projet de loi pour s’assurer qu’il n’y ait plus de brèche qui soit faite dans nos modèles, dans notre gestion de l’offre, a expliqué pour sa part la candidate bloquiste.

Assurance-emploi

Les aspirants députés ont parlé d'assurance-emploi, considérant que de nombreux citoyens de la région sont des travailleurs saisonniers et sont souvent aux prises avec le problème du trou noir.

Si on est reportés au pouvoir, ce qu’on promet, c’est une assurance-carrière, quelque chose de particulier qui va faire en sorte que quelqu’un qui perd son emploi puisse obtenir la formation nécessaire, le support nécessaire, a indiqué le candidat libéral Rémi Massé.

J’imagine que si on réglait ce fameux problème du trou noir, et qu’on avait une assurance-emploi qui fonctionnait, on n’aurait pas besoin d’assurance-carrière, a rétorqué la bloquiste Kristina Michaud.

On devrait assouplir un peu tout ce qui entoure les règlements au niveau de l’assurance-chômage pour aider justement à ce que ces saisonniers-là puissent vraiment se consacrer à leur emploi saisonnier, a quant à lui suggéré le candidat néo-démocrate Rémi-Jocelyn Côté.

D’après les informations de Jérôme Lévesque-Boucher

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique fédérale