•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La grève est évitée dans les écoles de l'Ontario

Le soleil brille par les fenêtres.

De nombreux conseils scolaires avaient annoncé que leurs écoles seraient fermées s'il y avait débrayage.

Photo : getty images/istockphoto / Zhang Shu

Radio-Canada

À quelques heures du déclenchement possible d’une grève, le syndicat des employés de soutien des écoles de l’Ontario est parvenu à une entente de principe avec l’association des conseillers scolaires et la province.

Le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, a annoncé dimanche vers 21 h que les écoles seraient ouvertes lundi.

C'est une excellente nouvelle pour les familles et les élèves, tout comme pour les travailleurs, a-t-il déclaré.

Les écoles seront ouvertes et, plus important encore pour moi, comme ministre de l'Éducation, et pour les familles ontariennes, les enfants seront en classe comme il se doit.

Stephen Lecce, ministre de l'Éducation
Le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce

Le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce

Photo : La Presse canadienne / Cole Burston

Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) représente 55 000 employés de soutien des écoles, notamment des aides-enseignants, des gardiens, des employés de bureau et des concierges. De nombreux conseils scolaires avaient annoncé qu’ils devraient fermer leurs écoles s’il y avait débrayage.

Le ministre estime que cette entente donnera aux élèves la sécurité et la stabilité nécessaires pour étudier dans une atmosphère favorable.

Dans une déclaration écrite, le premier ministre Doug Ford a expliqué que l’objectif a été de conclure des ententes qui respectent le contribuable, les élèves et les familles, tout en reconnaissant l’importante contribution du personnel de première ligne de notre système d’éducation.

Une grève dans les écoles aurait pu donner des munitions aux libéraux fédéraux, qui dressent régulièrement un parallèle entre le chef conservateur fédéral Andrew Scheer et Doug Ford.

La présidente du syndicat, Laura Walton, en point de presse

La présidente du syndicat, Laura Walton

Photo : CBC

Selon la présidente du syndicat, Laura Walton, l’une des grandes victoires de l’équipe de négociation est d’avoir obtenu des investissements de 20 millions de dollars pour les écoles de l’Ontario.

Toujours selon la présidente, l’argent de la province permettra d’offrir à nouveau certains services et de récupérer des emplois perdus en raison des compressions.

L'accord prévoit également le maintien des dispositions actuelles pour les congés de maladie, un élément qui était en litige.

L'entente de trois ans contient aussi une petite augmentation de salaire, selon le syndicat.

Les détails de l’entente de principe ne seront pas dévoilés avant les votes de ratification, qui devraient se tenir d’ici la fin du mois.

Des négociations avaient lieu depuis vendredi après-midi à Toronto pour tenter d’éviter une grève qui aurait entraîné la fermeture de milliers d’écoles ontariennes.

Les syndiqués avaient entrepris une grève du zèle lundi dernier. Ces moyens de pression sont suspendus.

Le contrat de travail était échu depuis la fin d'août.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Relations de travail

Société