•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des millions de Canadiens ont voté par anticipation

Un homme vote dans une urne d'Élections Canada.

Le vote par anticipation s'est déroulé du 11 au 14 octobre inclusivement.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Les Canadiens ont eu quatre jours pour participer au vote par anticipation, qui s'est clos lundi soir. Le prochain rendez-vous dans l'urne est celui du lundi 21 octobre prochain, le jour des élections fédérales.

Élections Canada a indiqué dimanche qu’environ 2 millions de Canadiens s’étaient rendus aux urnes lors des deux premières journées du vote par anticipation, une augmentation de 25 % par rapport à la même période en 2015.

Tout comme lors du vote par anticipation, les électeurs qui sont déjà inscrits devront, le 21 octobre, présenter la carte d’information reçue par la poste, qui indique le lieu et les heures d’ouverture pour aller voter.

Sinon, il est possible de s'enregistrer sur place, au bureau de scrutin, le jour même de l'élection, en remplissant un certificat d'inscription. Le formulaire en question est également accessible en ligne; il suffit de le remplir et de l'imprimer pour le présenter au moment du vote.

Tout électeur doit prouver son identité et son adresse, au moyen d’un permis de conduire ou d’une carte d'identité provinciale ou territoriale indiquant le nom et le lieu de résidence actuel, avec photo.

S'il n'en possède pas, il doit montrer deux pièces d'identité parmi une série de pièces proposées par Élections Canada (Nouvelle fenêtre), comme un passeport canadien, une carte d'assurance maladie, un certificat de naissance, une carte de citoyenneté ou une carte de statut d'Indien ou de membre d'une bande.

Lors des dernières élections fédérales, 20,8 % des Canadiens avaient participé au vote par anticipation, un taux bien plus élevé que prévu.

Par conséquent, de longues files d'attente se sont formées à de nombreux bureaux de vote par anticipation, surtout dans les heures qui ont suivi leur ouverture à midi, a noté Élections Canada dans son rapport sur la 42e élection générale, qui s’est tenue le 19 octobre 2015.

Pour éviter que la situation se répète, Élections Canada a augmenté le nombre de bureaux pour voter par anticipation et prolongé les heures d'ouverture.

Vote par bulletin spécial

Il est possible de voter par bulletin spécial, ce qui implique une procédure un peu différente de celle du jour officiel des élections.

Les gens qui sont amenés à voter dans un autre bureau que celui associé à leur adresse de résidence peuvent le faire par bulletin spécial. Ils n’ont qu’à se rendre dans l’un des 500 bureaux d’Élections Canada d’ici le mardi 15 octobre, à 18 h.

Le vote par bulletin spécial peut aussi se faire par la poste, sur un campus, dans un hôpital, dans un établissement correctionnel ainsi que dans certains points de service additionnels. Pour les membres des Forces armées canadiennes, le vote se déroule dans un bureau de scrutin militaire.

À la différence du vote le jour des élections, le bulletin de vote spécial ne détaille pas la liste des candidats. Il y a plutôt un espace blanc où l’électeur doit inscrire le nom du candidat de son choix, explique Élections Canada.

À noter qu’il faut inscrire le prénom et le nom de famille du candidat, et non pas le nom du parti politique pour lequel il se présente. Sans cela, le vote n’est pas compté.

Au total, 68,3 % des Canadiens s'étaient rendus aux urnes en 2015.

Notre dossier Élections Canada 2019

Si vous avez besoin de renseignements, communiquez avec Élections Canada au 1-800-463-6868.

Politique fédérale

Politique