•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Luc Rabouin, nouveau maire du Plateau-Mont-Royal

Louis Rabouin regarde l'animateur Gerald Fillion.

Luc Rabouin, en juin dernier, à l'émission « RDI Économie ».

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les électeurs du Plateau-Mont-Royal ont choisi de confier la mairie de l’arrondissement à Luc Rabouin, de Projet Montréal, parti de son prédécesseur Luc Ferrandez et de la mairesse de la ville Valérie Plante.

« Bravo Luc Rabouin pour cette belle victoire à la mairie du Plateau-Mont-Royal 🙌🎉 », a écrit Mme Plante sur Twitter. « Je suis fière de t’accueillir dans l’équipe et j’ai très hâte de travailler avec toi afin d’avancer nos projets en matière de transition écologique, de mobilité et d’habitation. »

Les électeurs étaient appelés aux urnes dimanche pour élire un nouveau maire en remplacement de M. Ferrandez, qui a démissionné en mai dernier. Les bureaux de vote ont fermé leurs portes à 20 h.

Le dépouillement de 292 bureaux de scrutin s'est terminé vers 21 h 30. M. Rabouin a obtenu 67 % des voix exprimées.

Les deux autres candidats à la succession de M. Ferrandez étaient Jean-Pierre Szaraz d'Ensemble Montréal (17,3 %) et Marc-Antoine Desjardins de Vrai changement pour Montréal (15,7 %).

Le taux de participation a été de 24,5 %. Un peu plus de 16 000 électeurs ont participé à l'exercice démocratique.

« Même si je souhaitais un résultat différent, je suis fier de ma campagne et des idées que j’ai mises de l’avant », a déclaré Jean-Pierre Szaraz dans un communiqué. « Je vais continuer à m’impliquer auprès des citoyens et des commerçants de l’arrondissement; c’est dans mon ADN, je ne pourrais pas faire autrement. »

Lionel Perez, chef d’Ensemble Montréal, a salué son candidat défait. « M. Szaraz a mené une campagne exemplaire », a-t-il affirmé. « Nous sommes fiers de son engagement pour les résidents du Plateau-Mont-Royal. »

Alors que M. Rabouin proposait la continuité, Jean-Pierre Szaraz se disait ouvert à revoir la stricte réglementation sur le stationnement adoptée dans les dernières années. Quant à Marc-Antoine Desjardins, il parlait de conciliation et de politiques plus inclusives.

Portraits des trois candidats à la mairie de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal.

Luc Rabouin de Projet Montréal, Jean-Pierre Szaraz d'Ensemble Montréal, et Marc-Antoine Desjardins de Vrai changement pour Montréal.

Photo : Radio-Canada

En 2017, lors des élections municipales qui s’étaient tenues à l’échelle du Québec, le taux de participation des citoyens montréalais avait été de 42 %.

Grand Montréal

Politique municipale