•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Du grand cinéma pour les petits » à l’année au Paradis

Des gens regardent un film dans une petite salle de cinéma.

Projection de film dans une petite salle.

Photo : iStock

Laurence Gallant

Le cinéma de répertoire spécialement destiné aux familles aura désormais son rendez-vous à Rimouski, deux dimanches par mois : une offre que Paralœil et le Carrousel international du film souhaitaient développer depuis longtemps.

Avec le projet Enfants du Paradis, les deux organismes de Rimouski veulent offrir aux tout-petits comme aux parents une expérience cinématographique qui se distingue des films de divertissement, explique Jean-Philippe Catellier, adjoint à la direction et à la programmation de Paralœil.

L’objectif des Enfants du Paradis, c’est vraiment de donner une première ou une nouvelle occasion aux enfants de vivre une projection de cinéma de répertoire, affirme M. Catellier, qui considère que le cinéma de répertoire exclut généralement les films de divertissement et se caractérise par des films ayant de grandes qualités et qui sont souvent primés.

Il estime que si les films jeunesse ciblent de plus en plus directement les enfants, le cinéma de répertoire doté de grandes qualités esthétiques et narratives a d’autant plus la capacité de toucher les jeunes et les adultes.

Nous, ce qu’on croit, c’est qu’on peut vivre une expérience cinématographique de très grande envergure en étant enfant et en étant accompagné, quand le film est bien choisi.

Jean-Philippe Catellier, adjoint à la direction et à la programmation de Paralœil

Les jeunes pourront ainsi avoir accès à l’année à des films qui seraient normalement projetés durant les quelques jours du Carrousel international du film, que ce soit des nouveautés ou des œuvres qui ont marqué le cinéma dans le passé. Cette liberté ravit d’ailleurs l’adjoint à la direction et à la programmation de Paralœil.

Pour Jean-Philippe Catellier, l’expérience du cinéma n’est pas comparable aux films qu'on peut regarder à la maison.

Il y a toute la cérémonie, il y a le fait d’être en groupe, et il y a aussi le fait d’avoir un animateur, une animatrice qui est là pour introduire le film, faire une activité avec les jeunes, parler, discuter après le film.

La première projection dans le cadre des Enfants du Paradis est celle du Tableau, un film d’animation de Jean-François Laguionie sorti en 2011, un film absolument extraordinaire qui fait des clins d’œil à l’histoire de l’art, qui est vraiment à voir autant pour un adulte que pour un enfant, soutient Jean-Philippe Catellier.

D’autres longs métrages, comme La Tortue rouge et Le Garçon et le monde, seront également projetés lors de l’activité qui se tient à la Coopérative Paradis.

Le Carrousel international du film de Rimouski, qui s’ouvrait généralement à la fin septembre, se tiendra désormais au printemps. Le 37e Carrousel aura lieu du 30 mars au 5 avril 2020 et le volet scolaire du 23 au 27 mars.

Bas-Saint-Laurent

Cinéma