•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Centre de valorisation des aliments de l'Estrie prêt à la fin du mois

La façade du Centre collaboratif pour la valorisation des aliments.

Le Centre collaboratif pour la valorisation des aliments ouvrira ses portes à Sherbrooke cet mois-ci.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Centre de valorisation des aliments de l'Estrie (CVA), qui regroupera des entreprises agroalimentaires sous un même toit, ouvrira d'ici la fin octobre à Sherbrooke.

L'initiative du propriétaire de VERTige, ferme urbaine devait initialement prendre forme en 2017. Le projet, avec une bâtisse de 2266 mètres carrés, est évalué à 6,5 millions de dollars et vise notamment à réduire le gaspillage alimentaire.

La mentalité, c'est vraiment d'implanter un système d'économie circulaire, explique le propriétaire, Ashley Wallis. On a une entreprise qui s'appelle Tarzan nutrition qui va reprendre les déchets végétaux pour nourrir leurs vers et ensuite les transformer en farine. Pour l'impact écologique, ça sert à ça aussi. D'avoir des équipements et des endroits communs fait aussi en sorte que les investissements sont moindres pour les entreprises.

Des entreprises agroalimentaires pourront y louer des locaux et des installations pour leurs opérations comme de la transformation et la commercialisation de produits alimentaires. On souhaite y faire également la promotion de la valorisation des aliments pour diminuer le gaspillage alimentaire.

Ces derniers bénéficient d'infrastructures de niveau industriel pour promouvoir la transformation et la commercialisation des produits alimentaires.

Il y a beaucoup de producteurs agricoles ou de transformateurs qui nous appellent pour savoir s'il est possible de retransformer des résidus de lignes de production pour leur donner une valeur ajoutée et le commercialiser, ajoute-t-il.

Le centre offrira également une boutique où il sera possible de se procurer des aliments des producteurs de la région.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !