•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laurent Dubreuil : patineur de vitesse, étudiant... et papa

Le patineur de vitesse Laurent Dubreuil et sa conjointe Andréanne Bastille sont depuis quelques mois de la petite Rose.

Photo :  courtoisie

Jean-Philippe Martin

Le patineur de vitesse Laurent Dubreuil va bientôt entamer sa nouvelle saison de longue piste. Une saison qui s'annonce tout sauf ordinaire, puisqu’un changement majeur vient de chambouler son quotidien: lui et sa conjointe Andréanne Bastille sont maintenant parents de la petite Rose.

Laurent Dubreuil et Andréanne Bastille filent le parfait bonheur depuis l’arrivée en juillet dernier de Rose.

Comme tous les nouveaux parents, le jeune couple doit maintenant apprendre à vivre avec de nouvelles responsabilités et le défi de concilier travail et famille.

Je dis toujours qu’être athlète, c'est une job à temps plein, un vrai temps plein, insiste Laurent. Ce qu'on fait en dehors des entraînements, ça influence notre récupération, qui influence nos entraînements après. La nuit, c'est tout le temps un challenge, avec le bébé. Mais Andréanne, elle s'en occupe à 98 % la nuit pour me permettre de dormir et de récupérer.

Ça va bien à date, et puis Rose n'est pas un bébé difficile, alors, ça aide aussi beaucoup.

Laurent Dubreuil, patineur de vitesse et nouveau papa

Plus souvent à la maison

La majorité des athlètes de haut niveau mettent en veilleuse le projet de fonder une famille et attendent leur retraite du sport pour se lancer dans l’aventure.

Mais Laurent Dubreuil et sa conjointe Andréanne étaient prêts à accueillir leur premier enfant.

Le cycle olympique de Pyeongchang était derrière eux, Andréanne avait terminé ses études et la ville de Québec avait confirmé la construction de l'anneau de glace couvert dont l'ouverture est prévue vers l'automne 2020.

Ça va faire une grosse différence, explique Laurent, qui passera plus de temps à la maison auprès de sa famille, et non à Calgary, où se déroulent actuellement les camps d’entraînement de l’équipe nationale, en plus de nombreuses compétitions et sélections canadiennes.

On parle de couper un mois et demi à deux mois sur quatre à cinq mois de voyagement par année, c'est quasiment la moitié, c'est majeur.

Laurent Dubreuil, sur l'impact de la construction d'un anneau de glace couvert à Québec

Un patineur plus motivé?

Les absences prolongées font tout de même partie de la routine du patineur de vitesse, qui vise une participation aux Jeux de Pékin en 2022.

Laurent Dubreuil en action au 1000 m des Championnats du monde de sprint en patinage de vitesse sur longue piste de Heerenveen, aux Pays-Bas,

Laurent Dubreuil lors d'une étape de coupe du monde à Heerenveen aux Pays-Bas.

Photo : Associated Press / Peter Dejong

S'il se qualifie pour les coupes du monde d'automne lors des prochaines sélections à Calgary du 17 au 20 octobre, l’athlète de 27 ans devra repartir pour l'Asie et l'Europe pendant plus de cinq semaines.

On connaît l'horaire de coupe du monde depuis quelques mois déjà, c'est sur que je me suis rendu compte que ça allait être loin, que ça n'allait pas être facile, mais j'essaie vraiment de concentrer sur les sélections en premier, prendre une étape à la fois et on verra rendu là, mais je suis convaincu que je vais m'ennuyer.

Le patineur constate que la venue d'un enfant change l'ordre des priorités. Il se doute bien que l'arrivée de Rose risque de faire de lui un patineur différent.

Il y a quelque chose de plus important que le patin, mais j'ai encore le même désir de gagner et tout, explique-t-il. Mais Rose m’amène une différente perspective, peut-être que je vais être moins stressé et que je serai plus libre de m'exprimer sur la glace.

Si je me rends compte que je me traîne les pieds pendant que Rose est à la maison, ça va me "shaker". Je vais me dire: “Je ne vois pas ma fille, ce n’est pas pour faire semblant, mais pour m'investir là dedans à 100%. Je lui dois bien ça.

Laurent Dubreuil, sur la motivation supplémentaire que lui procure son nouveau statut de père

Québec

Patinage de vitesse