•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une fondation pour faire briller l'œuvre de Jean Paul Riopelle

Un gros plan de la toile Vent du nord, de Jean Paul Riopelle, montrant des traits et des taches de couleurs variées.

La toile « Vent du nord », de Jean Paul Riopelle

Photo : La Presse canadienne

Radio-Canada

Une fondation dédiée à valoriser le travail de la relève en arts visuels au Canada et à l'international vient d'être mise sur pied à Montréal, et elle portera le nom de l'artiste Jean Paul Riopelle. L'organisme aura aussi pour mission de faire rayonner le travail du peintre signataire du Refus global, un des artistes visuels les plus importants que le Québec ait connu.


La nouvelle Fondation Jean Paul Riopelle souhaite « célébrer et perpétuer la vision et l’œuvre de l’artiste », peut-on lire dans un communiqué.

Avec à sa tête la directrice générale Manon Gauthier – reconnue dans le milieu artistique pour son travail sur le réaménagement du Centre Segal des arts de la scène –, la Fondation veut notamment créer des occasions de création et d’enseignement.

« Jean Paul Riopelle chérissait le rêve de voir l'ensemble de son œuvre inspirer les générations futures d'artistes à explorer, à innover et à surpasser leur potentiel créatif », a soutenu le président du conseil d’administration par communiqué.

En vue de la célébration du 100e anniversaire de naissance de Jean Paul Riopelle en 2023, l’organisme compte travailler sur plusieurs projets qui mettront de l’avant le parcours artistique du peintre.

Arts visuels

Arts