•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des candidats du Bloc québécois dressent leur bilan de mi-campagne

Maxime Blanchette-Joncas et Louis Gagnon, côte-à-côte, sourient à la caméra.

Les candidats du Bloc québécois dans Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques et Montmagny–L'Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup, Maxime Blanchette-Joncas et Louis Gagnon

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Radio-Canada

Mise en place de mesures pour favoriser la relève agricole et transports verts figurent parmi les « engagements phares » des candidats du Bloc québécois (BQ) au Bas-Saint-Laurent Maxime Blanchette-Joncas et Louis Gagnon, qui présentaient leur bilan de mi-campagne à Rivière-du-Loup, vendredi.

Le candidat bloquiste dans Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, a affirmé en conférence de presse que les récents accords commerciaux nuisent à la compétitivité des agriculteurs de la région.

M. Blanchette-Joncas a notamment pris l’engagement d'interdire toute nouvelle brèche dans le système de la gestion de l’offre en revoyant la Loi sur le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement. Le BQ s’engage par ailleurs à voter contre tout budget qui n’offre pas de compensation financière aux producteurs laitiers.

Maxime Blanchette-Joncas a soutenu que le Bloc souhaite favoriser la relève agricole, entre autres en demandant un congé de cotisation de cinq ans aux programmes Agri-stabilité et Agri-protection pour les producteurs qui acquièrent une entreprise agricole.

Notre dossier Élections Canada 2019

Des « mesures phares »

Nous tenions à présenter un bilan de mi-campagne parce qu’au cours des dernières semaines, le Bloc québécois a présenté plusieurs mesures phares qui auront un impact concret sur la région et le Québec, a affirmé le candidat Blanchette-Joncas pendant le point de presse.

Des incitatifs pour rendre les véhicules électriques plus abordables et d’autres pour favoriser l’achat d’autobus électriques ainsi que la remise en place d’un programme pour les rénovations résidentielles vertes figurent parmi les engagements pris par le parti au cours de la campagne.

Une avancée pour le Québec

Pour sa part, Louis Gagnon, porte-étendard de la formation politique dans la circonscription de Montmagny–L’Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup, a affirmé que le Bloc québécois était le seul parti en mesure de favoriser le Québec.Il faut que les gens réalisent puis qu'ils arrêtent d'écouter les partis fédéralistes qui disent que le Bloc, ça ne sert à rien, a-t-il dit.

Ce bilan de mi-campagne des candidats bloquistes de la région a été présenté quelques jours après le passage du chef de la formation politique, Yves-François Blanchet, au Bas-Saint-Laurent.

Il reste moins de trois semaines à la campagne électorale fédérale. Le scrutin se tiendra le lundi 21 octobre dans les 338 circonscriptions du pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Politique fédérale