•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maraudage syndical lié à l’arrivée de succursales de la SQDC

La succursale de la SQDC à Rimouski

La succursale de la SQDC à Rimouski

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Denis Lapierre

L'ouverture prochaine de succursales de la Société québécoise du cannabis est la scène d'une campagne de maraudage syndical dans la région.

Deux organisations syndicales se disputent l'accréditation des employés de la SQDC : le Syndicat canadien de la fonction publique, affilié à la FTQ, et le Syndicat des employés de la Société québécoise du cannabis, affiliés à la CSN.

Des 21 succursales syndiquées, 17 le sont avec la FTQ, et 4 avec la CSN, ce qui n'empêche pas la FTQ de maintenir la pression. Sur son site Facebook, le directeur régional de la FTQ, Marc Maltais, lance un appel aux futurs employés d'Alma à prendre contact avec lui.

Cet appel a été l'occasion d'échanger avec des représentants syndicaux de la CSN, un échange qui reste poli, cependant, loin des souvenirs des campagnes de maraudage du passé.

J’ai déjà assisté à des guerres de tranchées entre organisations syndicales. J’ai fait du recrutement, j’ai fait de l’organisation, j’ai fait du maraudage. À une autre époque, c’était un sport ultime on pourrait dire, se rappelle Marc Maltais.

À la CSN aussi on assure que la campagne de syndicalisation se poursuit sans anicroche. La présidente de la Fédération des employés de services publics de la CSN, Nathalie Arguin, affirme également que les réseaux sociaux jouent aujourd’hui un rôle majeur.

C’est sûr qu’on met les réseaux sociaux à contribution, le bouche-à-oreille à contribution, d’être sur place pour faire connaître la campagne de syndicalisation. Il y a plusieurs moyens en fait qui sont utilisés, explique-t-elle.

La SQDC compte porter son nombre de succursales à plus de 40 d'ici le 31 mars.

Les deux organisations comptent donc maintenir leurs efforts et martèlent le même message aux futurs travailleurs : leur priorité sera d'obtenir de meilleurs salaires pour les employés de la SQDC, pour qui la rémunération débute à 14 $ l'heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Relations de travail