•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Croc de retour avec un numéro spécial pour ses 40 ans

La couverture du numéro spécial de « Croc » pour les 40 ans du magazine.

Le numéro anniversaire de « Croc » est sorti le 3 octobre 2019.

Photo : Twitter/Guy A.Lepage

Radio-Canada

Pour célébrer ses 40 ans, le défunt magazine Croc renaît de ses cendres en publiant jeudi son premier numéro depuis 1995. Plus de 80 pages d’humour concoctées en seulement un mois avec le concours d’anciens de Croc, comme Guy A. Lepage et Stéphane Laporte, mais aussi de jeunes humoristes tels que Guillaume Lambert.

Hélène Fleury, la cofondatrice du magazine Croc, n’a eu aucun mal à convaincre des humoristes de collaborer au premier numéro de Croc à être imprimé depuis la disparition du magazine il y a près de 25 ans.

Bandes dessinées, pastiches, parodies, satires... Cette édition spéciale de Croc est composée pour moitié de contenu ancien encore d’actualité, le reste, de contenu original.

« Ce nouveau matériel est un Polaroïd du Québec de 2019 », explique Hélène Fleury. 

Faire des gags en gang

Comme à la grande époque de Croc, l'instigatrice du numéro a organisé des réunions de comité de rédaction, où chacun a pu mettre à profit sa créativité pour faire jaillir les blagues les plus drôles.

C’est de l’humour intelligent, pertinent dans le fond et impertinent dans la forme.

Hélène Fleury, la cofondatrice du magazine Croc

Guy A. Lepage, Stéphane Laporte, Serge Gaboury, Pierre Huet, Eva Partout, Yvon Landry… Ces contributeurs des débuts ont tout de suite répondu oui à l’invitation de faire renaître Croc, qui a marqué l’histoire de l’humour québécois. Le magazine pouvait se vendre jusqu’à 120 000 exemplaires, se rappelle-t-elle. 

Faire rire les 18-65 ans

Ce numéro de Croc est l’occasion de faire découvrir le magazine à la jeune génération pour qui Croc reste la revue que lisaient leurs parents. Les jeunes sont plus habitués à l’humour sur scène et sur les médias sociaux qu’à l’humour écrit, dit Hélène Fleury.

Voulant s’adresser aux adeptes de Croc de la première heure comme aux jeunes qui n’ont pas connu le magazine à son époque glorieuse, Hélène Fleury et son rédacteur en chef Pierre Huet ont fait appel à de jeunes noms de l’humour pour faire rire de sujets comme les médias sociaux, ainsi qu’à des femmes, dont Justine Philie et Ariane Maynard-Turcotte.

S’ouvrir à la diversité était important pour refléter la réalité du Québec actuel. À l’époque de Croc, les femmes humoristes étaient peu nombreuses.

Hélène Fleury, la cofondatrice du magazine Croc

Le dessinateur Michel Rabagliati, à qui l’on doit la populaire série d’albums Paul, est aussi de la partie. Il a imaginé une bande dessinée sur le thème de Paul en visite dans les bureaux de Croc pour cette édition spéciale présentement en kiosque.

Un second numéro à venir?

Pour Hélène Fleury, Croc a plus que jamais sa place en 2019 : Dans notre monde de fou, on a tous besoin de rire et de se détendre.

Si les ventes de cette édition anniversaire de Croc sont au rendez-vous, un second numéro pourrait paraître. Dans l’idéal, j’aimerais en sortir trois ou quatre par an, espère Hélène Fleury.

Humour

Arts