•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une 18e murale « tournée vers le présent » à Sherbrooke

Une murale sur laquelle on peut apercevoir notamment du feu, de l'eau, un arbre et des nuages.

La 18e fresque du Circuit des murales de Sherbrooke, Le cinquième élément, est située au 332 rue Marquette, à Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après avoir fait des clins d'oeil au passé avec ses 17 premières fresques du Circuit des murales, c'est bien ancré dans le présent que l'organisme MURIRS a dévoilé sa 18e oeuvre, jeudi après-midi, au centre-ville de Sherbrooke.

La nouvelle murale trompe-l'oeil représente notamment le feu, l'air, l'eau et la terre, tous des éléments nécessaires à la vie, qui se trouve à être le cinquième élément, nom de l'oeuvre.

On se voulait plus actuel, explique le président de MURIRS, Serge Malenfant. C'est un sujet de l'actualité, avec l'environnement et ça se voulait une thématique positive avec un regard très actuel.

L'oeuvre a été réalisée en collaboration avec l'artiste allemand spécialisé en trompe-l'oeil, Steffen Jünemann, une approche que MURIRS et Destination Sherbrooke souhaitent répéter prochainement.

Pour une période, ce qu'on souhaite faire, c'est d'aller chercher des artistes internationaux, nationaux et même locaux, de nous présenter des projets, d'aller chercher des artistes qui ont une bonne réputation artistique et qui vont continuer à peindre dans ce qui fait la marque de commerce des murales de Sherbrooke : le trompe-l'oeil, résume M. Malenfant.

Le cinquième élément se trouve au 332 rue Marquette. La murale précédente faisait quant à elle revivre l'ancien terminus de Sherbrooke.

Estrie

Tourisme