•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coupes à la STS : Josée Néron veut trouver des solutions

Josée Néron en entrevue

La mairesse Josée Néron veut trouver des solutions pour permettre aux personnes aux prises avec un handicap de pouvoir se rendre à leurs activités de prédilection.

Photo : Radio-Canada

Mélyssa Gagnon

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, se dit très sensible à la question des coupes dans le service de transport adapté récemment annoncées par la Société de transport du Saguenay (STS). Elle affirme que la Ville tente de trouver des solutions qui permettront aux usagers de se rendre à leurs activités de prédilection.

Tout juste de retour de vacances, la mairesse a commenté ce dossier pour la première fois. Elle a expliqué que des discussions sont en cours pour tenter de dénicher des solutions.

Vous comprendrez qu’il y a une démarche juridique en cours alors je ne peux pas commenter, mais je peux vous dire que c’est un dossier qu’on a à cœur. J’ai moi-même une sœur, malheureusement décédée aujourd’hui, qui était handicapée alors je comprends très bien la réalité de ces gens-là. Il faut trouver une façon de trouver des solutions, mais dites-vous qu’on n’est pas indifférents à la chose.

Josée Néron, mairesse de Saguenay

Au cours des derniers jours, la mère d'un jeune homme aux prises avec un handicap intellectuel a déposé une plainte auprès de la Commission des droits de la personne pour contester l'interruption du service de transport adapté lors de certaines activités sociales.

Liste d’épicerie

Dans un autre ordre d’idées, Josée Néron a profité de son retour au pays pour dresser sa liste de demandes aux candidats de la région en vue de l’élection fédérale du 21 octobre.

Josée Néron souhaite notamment que les représentants des différents partis réaffirment leur appui envers le développement de la Zone industrialo-portuaire de Saguenay (ZIP) et qu’ils s’engagent à augmenter le nombre de fonctionnaires fédéraux sur le territoire de la ville. La mairesse demande également un investissement de 4 millions de dollars pour la réfection du tablier de l’aéroport de Bagotville et réclame l’implantation d’un poste de douanes internationales. Enfin, elle fait de l’ajout d’Arvida à la liste indicative canadienne, une étape essentielle avant d'obtenir la reconnaissance de l’UNESCO, un enjeu prioritaire.

Contrairement à son prédécesseur, Jean Tremblay, la mairesse n’a pas l’intention d’afficher ses couleurs en révélant pour qui elle va voter.

Je vous dirais que, comme élue, je considère que je dois laisser à la population la liberté de faire son libre choix. C’est sûr que comme citoyenne, je vais prendre le temps d’analyser les engagements et les offres de tout un chacun, mais je l’avais dit à l’élection provinciale : la population choisit et moi je vais travailler avec le ou les candidats. C’est ce que je vais faire pour la prochaine élection, a déclaré Josée Néron.

Marionnettes

Enfin, Saguenay sera le théâtre de l’assemblée générale annuelle de l’Association internationale des villes amies de la marionnette (AVIAMA) en 2021.

Josée Néron, qui a assisté à l’assemblée de l’organisme à Charleville-Mézières, en France, croit avoir marqué un bon coup puisque l’événement engendrera des retombées pour Saguenay.

Une cinquantaine de délégués d’Europe et d’Asie débarqueront chez nous dans deux ans, lors de la prochaine édition du Festival international des arts de la marionnette à Saguenay (FIAMS). Selon Josée Néron, l'AGA procurera une visibilité « sans précédent » à l’événement.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale