•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stade de baseball ou logements sociaux? Le bassin Peel au confluent des convoitises

Le groupe de Stephen Bronfman souhaite qu'un stade de baseball soit construit sur le site du bassin Peel.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Sarah Molkhou

Des audiences publiques sont en cours pour déterminer de quelle façon sera développé le secteur du bassin Peel, situé dans le quartier Pointe-Saint-Charles, à Montréal. Quelques infimes kilomètres carrés stratégiques aux confins de l’entrée du centre-ville vont faire peau neuve, mais il reste à déterminer encore sous quel habit.

L'homme d'affaires Stephen Bronfman et son groupe rêvent d'y bâtir un nouveau stade de baseball de 32 000 places. Ils convoitent un terrain de près de 1 million de pieds carrés au sud du bassin Peel, un emplacement idéal pour le retour des Expos à Montréal, disent-ils.

Le promoteur Devimco rêve de son côté d'un projet multi-usage – qui pourrait être mené en partenariat avec Stephen Bronfman – comprenant à la fois un stade, des entreprises et des logements, et estimé à près d’un demi-milliard de dollars.

Néanmoins, 26 organismes communautaires s’y opposent et font front commun sous le nom de l'organisme Action-Gardien. Ils réclament un lieu pouvant accueillir de nouveaux logements sociaux.

Notre projet est très audacieux lui aussi. On souhaite un véritable milieu de vie, inclusif, abordable et écologique. C'est un impératif que des terrains publics servent à des intérêts collectifs.

Karine Triollet, organisme Action-Gardien

On veut un projet avec des logements sociaux et communautaires [...] surtout dans un quartier qui subit de plein fouet un processus de gentrification depuis les dernières années, poursuit Mme Triollet.

Une demande qui met en lumière les besoins criants aux abords du centre-ville : 23 000 ménages seraient aujourd’hui en attente d’une habitation à loyer modique (HLM), à Montréal.

Tiraillé entre de nombreuses volontés éparses, le terrain – qui appartient à la Société immobilière du Canada – doit pouvoir être desservi, et ce quel que soit le projet retenu.

La Ville a d'ailleurs confirmé la construction d'une future station du Réseau express métropolitain (REM), à proximité de l’autoroute Bonaventure, au nord du bassin. Une autre pourrait également voir le jour – au sud du bassin – en cas de besoin.

Avec les informations de Pascal Robidas et de Jean-Sébastien Cloutier

Grand Montréal

Politique municipale