•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Menace de grève : quelles mesures prennent les conseils scolaires francophones?

Une salle de classe vide

Les écoles du Conseil scolaire public du Nord-Est et du Conseil scolaire catholique Providence seront fermées s’il y a grève.

Photo : Getty Images/iStock/DONGSEON KIM

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les négociations de la dernière chance se déroulent dimanche à Toronto pour tenter d’éviter une grève des employés de soutien des écoles de l’Ontario. Des parents d’élèves de deux conseils scolaires francophones doivent prévoir un plan de rechange en cas d’échec des pourparlers.

Le Conseil scolaire catholique Providence dans le Sud-Ouest et le Conseil scolaire public du Nord-Est ont en effet annoncé la semaine dernière que leurs écoles seront fermées en cas de conflit de travail.

Quelque 55 000 employés de soutien des écoles de l'Ontario représentés par le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) débrayeront dès lundi si les négociations sur un nouveau contrat de travail n'aboutissent pas.

De nombreux conseils scolaires anglophones ont également annoncé la fermeture de leurs écoles en cas de grève.

Voici en détails la situation qui prévaudra lundi dans les conseils scolaires partout en Ontario.

Centre-Sud

Le Conseil scolaire Viamonde a assuré jeudi que ses écoles demeureront ouvertes lundi, mais a recommandé aux parents de prévoir un service de garde si la situation changeait au cours de la semaine prochaine ou dans les semaines suivantes. Cette décision pourrait être prise et communiquée à brève échéance s’il y avait des enjeux de sécurité et de bien-être pour les élèves, ajoute le conseil dans un communiqué.

Viamonde travaille aussi sur des plans pour pallier l'absence possible de ses employés d'entretien et de conciergerie.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir a indiqué mercredi par voie de communiqué qu'il ne comptait fermer ni ses écoles ni ses programmes de garde avant et après l'école en cas de grève, mais recommandait aussi aux parents de prévoir un service de garde.

« Il est trop tôt pour connaître les répercussions d'une éventuelle grève générale et nous vous tiendrons informés de l'évolution de la situation. Aussi, nous vous encourageons fortement à prévoir un plan alternatif pour la garde de vos enfants avant et après école au cas où le conseil scolaire MonAvenir se verrait dans l'obligation de fermer les écoles. »

— Une citation de  Conseil scolaire catholique MonAvenir

Il suspend toutefois les permis d'utilisation des installations scolaires jusqu'à nouvel ordre afin de limiter la circulation dans les écoles pour des questions de sécurité et requiert la collaboration des parents pour garder les écoles propres en demandant à leurs enfants de rapporter leurs déchets à la maison et de nettoyer leur pupitre après le dîner.

Nous collaborons étroitement avec les bureaux de santé publique locaux et suivrons leurs directives afin de nous assurer que les installations scolaires respectent les normes de salubrité établies, ajoute le conseil.

Fermeture d'écoles dans le Sud-Ouest

De son côté, le Conseil scolaire catholique Providence a indiqué que le SCFP représente quelque 700 membres de son personnel permanents et occasionnels, si bien que si la grève est déclenchée lundi, le conseil scolaire se verra malheureusement dans l’obligation de suspendre l’ensemble de ses services d’enseignement à l’élémentaire, au secondaire et aux adultes et de procéder à la fermeture de ses écoles élémentaires et secondaires, ainsi que du Centre de formation aux adultes, dès le début de l’arrêt de travail des membres du SCFP.

Le Conseil scolaire catholique Providence affirme explorer les différentes alternatives de garde d’enfants avec des centres communautaires locaux, mais encourage fortement les familles à prendre d’autres dispositions en matière de garde d'enfants.

Les parents dont les enfants sont inscrits aux services de garde scolaires ou aux programmes avant et après l’école doivent communiquer avec les fournisseurs de services afin de connaître si ces services seront offerts durant la grève, communique-t-il.

La situation dans le Nord

Le Conseil scolaire public du Nord-Est dit que ses écoles seront fermées lundi, s'il y a débrayage des employés de soutien, y compris ses concierges, secrétaires et éducateurs de la petite enfance.

Vu l’étendue de cette grève et l’impact qui en découle au sein des écoles du CSPNE, nous ne pourrons assurer la sécurité et le bien-être des élèves, explique le Conseil dans un communiqué.

En revanche, le Conseil scolaire public du Grand Nord de l'Ontario, qui compte 64 employés membres du SCFP, indique que ses écoles resteront ouvertes et que les services continueront. Les parents ont été avisés de la grève potentielle et nous surveillons la situation de près, ajoute la porte-parole, Carole Dubé dans un courriel.

Le Conseil scolaire catholique Franco-Nord (CSCFN) ne prévoit pas non plus de fermetures d'écoles et les services de garde demeureront ouverts malgré une grève générale, dit-il dans une lettre aux parents d'élèves. Les services de transport continueront, et les horaires ne devraient pas changer. Le CSCFN évaluera au quotidien l’impact de la grève sur la santé et la sécurité des élèves et le personnel ainsi que le fonctionnement des écoles, ajoute-t-il.

Le Conseil scolaire catholique du Nouvel-Ontario compte également accueillir les élèves. Dans le cas où aucune entente ne serait signée, veuillez noter que les écoles, les garderies ainsi que les programmes de garde avant et après l'école [...] demeureront ouverts.

La situation est la même au Conseil scolaire catholique des Grandes Rivières, qui ne prévoit aucune fermeture d'écoles ou de services de garde et qui mentionne qu'il est possible que des lignes de piquetage soient organisées devant les écoles.

Dans le Nord-Ouest de l'Ontario, le Conseil scolaire de district catholique des Aurores boréales affirme ne pas compter d'employés membres du SCFP et ne sera donc pas touché par une grève potentielle.

Dans l'Est

Les écoles du Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario resteront également ouvertes. Toutefois, en cas de grève, les élèves pourraient devoir s'adapter aux circonstances, selon le président de l'Association des conseils scolaires des écoles publiques de l'Ontario, Denis Chartrand.

Ça peut vouloir dire des restrictions, qu'on demande aux élèves qui apportent un lunch de ramener leurs déchets chez eux, plutôt que de les laisser à l'école, vu que les concierges ne sont pas là pour ramasser les poubelles. Ça veut dire aussi que toutes les activités parascolaires vont être annulées, mais les classes vont rester ouvertes, explique M. Chartrand.

Le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) maintiendra son horaire habituel.

Soyez assurés que le bien-être et la sécurité des élèves et des membres du personnel demeurent prioritaires pour les écoles et le Conseil, et que l’administration du CECCE a mis en place toutes les mesures nécessaires afin d'assurer le bon fonctionnement des écoles, a fait valoir Réjean Sirois, le directeur de l'éducation au Conseil des écoles catholiques du Centre-Est, par voie de communiqué.

Au Conseil des écoles catholiques du Centre-Est environ 160 employés, y compris des concierges, des journaliers et du personnel de métier, sont concernés par ce moyen de pression, alors que les unités syndicales réclament une meilleure sécurité d'emploi et le rétablissement de certains services aux élèves.

Les écoles du Conseil scolaire de district catholique de l'Est ontarien devraient aussi demeurer ouvertes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !