•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aquaculture : grand nettoyage en cours sur la côte sud de Terre-Neuve

Un mélange d'eau de mer et de chair de saumon est rejeté dans l'océan.

Un mélange d'eau de mer et de chair de saumon est rejeté dans l'océan par l'un des bateaux qui nettoient la ferme piscicole Northern Harvest, à Terre-Neuve.

Photo : CBC /Chris-O'Neill-Yates

Radio-Canada

Une immense opération de nettoyage est en cours autour d'une ferme piscicole de la côte sud de Terre-Neuve.

L'entreprise aquacole Mowi tente de nettoyer les lieux des restes de milliers de saumons. Ces derniers sont morts le mois dernier à l’intérieur des enclos de la ferme Northern Harvest.

Depuis l’accident, le sang et la chair de saumon décolorent l’eau autour des enclos. Une équipe de plongeurs utilise des aspirateurs pour enlever les restes de saumons morts lors d’une période prolongée de températures élevées dans la baie de Fortune.

D'autres équipements dans des bateaux séparent cette matière organique de l'eau de mer. Un liquide rose et extrêmement malodorant est par la suite rejeté dans l'océan. L'espace marin autour des cages est maintenant recouvert de ce mélange opaque.

Les restes de saumons d'élevage recouvrent une plage.

Les restes de saumons d'élevage recouvrent les plages sur la côte sud de Terre-Neuve.

Photo : CBC / Chris O'Neill-Yates / James

Selon le porte-parole de Northern Harvest, Jason Card, ce liquide ne présente aucun risque pour la santé. Il assure que Mowi nettoiera toutes les plages et les anses polluées à cause de l'accident.

Ça se dissout dans l’océan, assure Jason Card. Ça ne pose aucun risque à l’environnement.

Mais ces mortalités suscitent des interrogations chez des résidents du secteur.

Un liquide rose jaillit d'un bateau.

Un liquide rose jaillit de l'un des bateaux utilisés pour nettoyer les installations à la ferme piscicole Northern Harvest.

Photo : CBC /Chris O'Neill-Yates

Plusieurs travailleurs à l’usine de transformation de poisson à Harbour Breton ont indiqué à CBC qu’ils ont peur de perdre leur emploi s’il n’y a plus de saumon d’élevage à transformer.

Des pêcheurs de homard et de hareng craignent aussi l’impact de ces mortalités sur les pêches.

Le pêcheur Gary Snook dit qu'il a de la difficulté à dormir depuis l’accident. Il se demande comment les restes des poissons morts vont transformer l’espace marin des autres poissons.

Des restes des saumons morts recouvrent des roches.

Un porte-parole pour l'entreprise aquacole Northern Harvest indique que les restes des saumons morts n'auront aucune incidence sur l'environnement.

Photo : CBC / Chris O'Neill-Yates

M. Snook estime que Mowi devrait indemniser les pêcheurs touchés par l’accident.

La ferme Northern Harvest indique qu’elle reste en contact avec les pêcheurs de la région. La mairesse de Harbour Breton a affirmé mercredi soir que l'entreprise lui donne régulièrement des mises à jour sur l’opération de nettoyage.

Mais Gary Snook dit vouloir plus d’information sur l’opération de nettoyage et se sentir plus ou moins tenu dans l’ignorance.

Il va y avoir des impacts, soutient-il. Qu’est-ce qu’on devrait faire? À ce moment de l’année, les gens veulent acheter des licences commerciales de pêche, mais il se peut qu’elles ne vaudront plus rien.

D'après les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Terre-Neuve-et-Labrador

Industrie des pêches