•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

T.-N.-L. se joint à une poursuite nationale contre les fabricants d’opioïdes

Andrew Parsons

Le ministre de la Justice de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Parsons, affirme que la province essaie de recouvrer les coûts engendrés par la crise des opioïdes.

Photo : CBC / Mark Quinn

Patrick Butler

Le ministre de la Justice de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Parsons, indique que la crise d'opioïdes qui balaie le Canada a incité la province à participer à une poursuite nationale contre les fabricants de médicaments.

Cette action en justice, lancée par la Colombie-Britannique, vise à recouvrer les coûts des soins de santé encourus par les gouvernements provinciaux à cause des maladies et des blessures liées à des dépendances aux opioïdes.

Plusieurs provinces soutiennent que des sociétés pharmaceutiques ont communiqué des informations erronées sur les risques liés à l'utilisation de leurs médicaments.

M. Parsons ne voulait ni préciser la compensation financière qui sera demandée au tribunal par la province ni divulguer le nom des fabricants de médicaments ciblés par la poursuite.

Il note pourtant que Purdue Pharma, le fabricant de l’OxyContin, figure sur la liste et que les indemnités demandées par les gouvernements provinciaux pourraient atteindre les milliards de dollars.

C’est odieux, quand on considère que ce sont des médicaments très toxicomanogènes, et que les informations communiquées aux professionnels de la santé, aux médecins et au public étaient erronées, a-t-il affirmé.

L’impact que ç'a eu, non seulement sur la santé et la vie des gens, mais aussi l’argent que ç'a coûté au système... Il fallait se joindre à ce recours collectif.

9 morts depuis le début de l'année

M. Parsons indique que depuis le début de l’année, il y a eu neuf morts à Terre-Neuve-et-Labrador à cause des opioïdes.

Le ministre de la Santé, John Haggie, indique la dépendance à des opioïdes mène souvent à l’utilisation de drogues illicites.

John Haggie

Le ministre de la Santé de Terre-Neuve-et-Labrador, John Haggie

Photo : CBC / Mark Quinn

Nous avons vu une augmentation du nombre de gens qui ont besoin d’aide, indique-t-il. Quand j’ai commencé, à ce poste, il y avait 1200 personnes suivant un traitement à la méthadone [pour contrer une dépendance aux opioïdes]. Maintenant, il y a plus de 3000 personnes qui demandent un traitement à la méthadone.

John Haggie espère qu’une compensation des sociétés pharmaceutiques pourra aider à payer les coûts des services sociaux et des traitements.

La province ne sait pas combien de temps pourrait durer les procédures judiciaires. La demande de recours collectif n'a pas encore été autorisée par les tribunaux.

Andrews Parsons rappelle qu'une poursuite semblable des provinces contre les compagnies de tabac a été lancée en 1998 et qu'elle est toujours en cours.

Terre-Neuve-et-Labrador

Politique provinciale