•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sony réduit drastiquement le prix de l'abonnement à PlayStation Now

Une personne tient une manette d'une console PlayStation dans ses mains.

Les géants du jeu vidéo se livrent une bataille féroce pour la domination du marché des jeux vidéo en diffusion en continu.

Photo : Getty Images / Alex Pantling

Agence France-Presse

Sony a réduit de façon importante le prix de son abonnement à PlayStation Now, son service de jeux vidéo en ligne, à quelques semaines de la sortie par Google de Stadia, un service concurrent.

L'abonnement mensuel à la plateforme de Sony coûtera désormais 12,99 $ par mois au Canada, au lieu de 19,99 $, un prix équivalent à celui de certains abonnements « pro » à Stadia.

Le groupe japonais a aussi ajouté de nouveaux titres à sa bibliothèque de 700 jeux, accessibles sur ses consoles ou sur ordinateur (via un logiciel de Windows).

Sony tente ainsi de se renforcer à l'avènement de la bataille du jeu vidéo dans le nuage informatique (informatique à distance).

Google a pris une longueur d'avance avec sa plateforme Stadia, qui permettra à partir de novembre de jouer en diffusion en continu depuis n'importe quel appareil relié à Internet, sur le modèle à succès de Netflix dans la vidéo.

Microsoft et Sony ont annoncé au printemps leur alliance dans ce créneau pour mieux combattre Google, qui est par ailleurs un géant de l'infonuagique, comme Microsoft et Amazon.

Nous avons accumulé beaucoup de connaissances dans le jeu en diffusion en continu depuis le lancement de PlayStation Now, en 2014, a déclaré Jim Ryan, chef de Sony Interactive Entertainment, dans un communiqué publié mardi.

Avec nos 25 ans d'expérience dans l'industrie des jeux et les partenariats solides conclus avec des éditeurs, nous sommes en bonne position pour donner le ton et continuer à innover dans ce secteur au fur et à mesure qu'il évolue, a-t-il ajouté.

Parmi les titres ajoutés au catalogue de Sony, on compte notamment God of War et Grand Theft Auto V.

L'éditeur français Ubisoft, futur partenaire de Stadia, a aussi lancé en septembre sa propre plateforme sur abonnement, Uplay+, aux États-Unis et en Europe, qui permet de jouer aux titres de son catalogue sur des ordinateurs sous Windows.

Jeux vidéo

Techno