•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Possible acte de braconnage sur un orignal près de Rouyn-Noranda

Le logo des agents du MAPAQ sur la manche d'un manteau.

Les agents de la protection de la faune font appel à la population. (archives)

Photo : Radio-Canada / Denis Babin

Emily Blais

Les agents de protection de la faune de Rouyn-Noranda demandent l'aide de la population concernant la mort suspecte d'un orignal.

Une bête aurait été abattue entre le 17 septembre en fin de journée et l'avant-midi du 18 septembre sur le chemin Millenback.

Ils ont des raisons de croire qu'il s'agirait d'un acte de braconnage.

Les personnes qui auraient des renseignements sont invitées à communiquer avec SOS Braconnage au 1-800-463-2191.

Des bernaches à l'abandon

Les agents de la faune ont également été interpellés au mois de septembre pour des carcasses de bernaches du Canada abandonnées.

La chair de l'animal était absente, ce qui laisse croire à des chasseurs qui n'auraient pas disposé convenablement des carcasses.

La Sergente Nancy Binette, de la direction régionale de la protection de la faune à Rouyn-Noranda, rappelle un règlement important pour cet animal.

Quand vous transportez un oiseau migratoire que vous avez abattu, vous devez avoir au moins une aile intacte, munie de toutes ses plumes sur l'oiseau. Ça permet de distinguer les espèces, parce qu'il y en a quand même beaucoup en Abitibi-Témiscamingue, et chaque espèce a un contingent différent, explique-t-elle.

La chasse aux bernaches du Canada est ouverte jusqu'au 16 décembre.

Faune et flore

Environnement