•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministère invite la CSRN à déposer son projet d'agrandissement pour Le Prélude

L'école Le Prélude de Rouyn-Noranda.

L'école Le Prélude de Rouyn-Noranda. (archives)

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Piel Côté

Le ministère de l'Éducation invite la Commission scolaire de Rouyn-Noranda à déposer son projet d'agrandissement de l'école Le Prélude. Celui-ci inclut de nouvelles classes ainsi qu'un gymnase.

Il s'agit d'un changement majeur avec les quatre dernières années. La Commission scolaire de Rouyn-Noranda a déjà essuyé quatre refus en lien avec une demande d'agrandissement de l'école Le Prélude.

Le ministère de l'Éducation refusait d'accorder le financement nécessaire, prétextant qu'il y avait des places disponibles dans des écoles situées dans un rayon de 20 kilomètres.

Le président de la Commission scolaire de Rouyn-Noranda continue de dénoncer cette règle. Il est toutefois satisfait de voir que le gouvernement a accepté de faire une entorse au règlement.

Je pense qu'ils ont réussi à rencontrer notre réalité régionale. Les gens du centre-ville de Rouyn-Noranda ne veulent pas nécessairement envoyer leurs enfants dans les écoles de Beaudry, de Bellecombe ou de McWatters et on a suscité leur intérêt pour l'agrandissement de l'école Le Prélude, souligne Daniel Camden.

Il a bon espoir que le projet soit accepté, cette fois. Dans le passé, n'importe quelle commission scolaire pouvait déposer des projets. Désormais, c'est le gouvernement qui décide quelle organisation peut faire des demandes.

À la suite d'une rencontre avec Émilise Lessard-Therrien, nous avons réussi à rencontrer les gens avec des gestionnaires du ministère de l'Éducation et du Parc immobilier du Québec. Nous les avons rencontrés cette semaine et on a pu leur expliquer que la règle du 20 kilomètres ne devrait pas s'appliquer. À la suite de cette rencontre téléphonique, on nous a invités à déposer une demande avec ajout d'espace pour l'école Le Prélude, précise-t-il.

Notre-Dame-de-Grâce

Quant à l'école Notre-Dame-de-Grâce, la CSRN projette toujours de procéder à la mise aux normes du quatrième étage, condamné depuis plusieurs années. Comme le projet a également été refusé par le ministère, la commission scolaire a choisi de puiser à même son budget pour rouvrir ces classes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Éducation

Société