•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ex-pilote des stars, Normand Dubé, remis en liberté

Plan rapproché de Normand Dubé.

La Cour d'appel ne considère pas que la sécurité du public sera compromise par la libération de Normand Dubé.

Photo : Radio-Canada

Geneviève Garon

L'ex-pilote des stars, Normand Dubé, est remis en liberté par la Cour d'appel.

M. Dubé devra demeurer à son domicile, sauf pour certaines exceptions. Il devra alors informer d'avance la Sûreté du Québec de ses déplacements, chaque jour.

Ses amis se sont engagés à hauteur de 35 000 $ auprès du tribunal et il a lui-même effectué un dépôt de 10 000 $.

Dans sa décision rendue mardi, la Cour d'appel reconnaît que les crimes pour lesquels Normand Dubé a été reconnu coupable sont graves, mais elle ne considère pas que la sécurité du public sera compromise par sa libération.

En mai dernier, l'homme de 57 ans avait été reconnu coupable d'avoir commandé quatre incendies à l’aide d’essence et de cocktails Molotov sur des habitations et un véhicule d’employés de l’État avec qui il avait été en conflit, dans les Laurentides.

Il a porté en appel sa condamnation et le plus haut tribunal du Québec accepte de le remettre en liberté sous de sévères conditions en attendant que son appel soit entendu.

Le ministère public a porté en appel la peine de Normand Dubé, qui a été condamné à neuf ans de détention. La Couronne s'oppose à ce qu'elle soit purgée de façon concurrente à une peine de sept ans, dont il avait écopé pour avoir saboté des lignes à haute tension d'Hydro-Québec en 2014.

Il a porté en appel ses deux condamnations.

Crimes et délits

Justice et faits divers