•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Calgary serre la vis aux propriétaires utilisateurs d'Airbnb

Un doigt pointe un élément du site Airbnb affiché sur une tablette.

Le nouveau règlement entrera en vigueur à partir du 1er février 2020.

Photo : Getty Images / John MacDougall

Radio-Canada

Le Conseil municipal de Calgary a adopté un nouveau règlement pour encadrer les activités de location à court terme de type Airbnb. Les propriétaires qui utilisent la plateforme devront au préalable obtenir un permis d'exploitation.

Le nouveau règlement entrera en vigueur le 1er février 2020 et vise à surveiller ce secteur qui connaît une croissance rapide, selon le conseil municipal.

Des frais annuels

Des frais s'appliqueront en fonction du nombre de chambres à louer.

Les propriétaires qui souhaitent louer de une à quatre chambres devront s'acquitter de frais annuels de 100 $.

Quant à ceux qui souhaitent louer un plus grand nombre de chambres, ils devront payer des frais de 295 $, qui comprennent le coût d'une inspection du service des incendies.

Enfreindre ces règles pourrait entraîner une amende pouvant aller jusqu'à 1000 $ ou l'annulation du permis de location par la Ville.

Le nouveau règlement comprend les règles suivantes :

  • Le maximum de personnes dans une pièce est fixé à deux.
  • Chaque chambre doit avoir une fenêtre.
  • L'hôte devra publier ses coordonnées d'urgence.
  • L’hôte ne pourra pas faire chevaucher plusieurs réservations.

La directrice des politiques publiques d'Airbnb Canada, Alexandra Dagg, a félicité la Ville de Calgary pour cette démarche. 

Nous sommes impatients de continuer à soutenir la Ville dans la mise en œuvre de ces nouvelles règles.

Alexandra Dagg, directrice des politiques publiques d'Airbnb Canada

Alberta

Politique municipale