•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Piratage des données personnelles de 218 millions de joueurs de Words With Friends

Capture d'écran du jeu mobile de type Scrabble, Words With Friends.

Words With Friends est un jeu fort populaire sur iOS, Android et Facebook.

Photo : Capture d'écran

Radio-Canada

Un pirate connu dit avoir obtenu les noms, adresses courriel, mots de passe chiffrés, numéros de téléphone et identifiants Facebook de 218 millions de joueurs et joueuses de Words With Friends, un jeu de lettres fort populaire sur iOS, Android et Facebook. 

Le développeur de Words With Friends, Zynga, avait annoncé sur son site web le 12 septembre que des pirates informatiques avaient peut-être eu accès aux informations de certains comptes. C’est par contre un article paru le 29 septembre sur le site web The Hacker News qui a dévoilé davantage de détails sur ce présumé piratage. 

La personne responsable de l’intrusion informatique serait le pirate pakistanais connu sous le pseudonyme de Gnosticplayers. Ce dernier avait obtenu et mis en vente les informations personnelles de plus de 900 millions de profils provenant de 44 entreprises en avril dernier. Il avait alors affirmé au site ZDNet qu’il souhaitait se rendre à 1 milliard de comptes piratés.

Il dit aussi avoir obtenu les données personnelles de quelque 7 millions d’autres joueurs et joueuses d’applications défuntes également développées par Zynga, soit Draw Something et OMGPop. 

Dans sa déclaration du 12 septembre, Zynga dit avoir ouvert une enquête sur le piratage. L’entreprise assure qu’elle a pris des mesures pour protéger les comptes de connexions invalides et prévoit alerter les joueurs et joueuses au fil de l’enquête.

Plusieurs médias américains ont tenté d’obtenir davantage d’informations de Zynga après la parution de l’article de The Hacker News, mais l’entreprise refuse tout commentaire pour l’instant.

Il est recommandé aux joueurs et joueuses de Words With Friends de changer leur mot de passe dès que possible.

Avec les informations de The Next Web, Forbes, et Gamespot

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cybersécurité

Techno