•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Atterrissage d’urgence sur une route près du pont de la Confédération

Le pilote descend du petit avion posé sur la route.

L'étudiant aux commande a réussi à poser son appareil sur la route malgré la circulation et personne n'a été blessé.

Photo : Gracieuseté de Rod Wood

Radio-Canada

Des automobilistes et des camionneurs ont eu toute une surprise lundi après-midi en voyant un petit avion atterrir d’urgence sur la route 16, au Nouveau-Brunswick, qui mène au pont de la Confédération.

Le camionneur Rod Wood explique qu’il en a vu de toutes les couleurs en 33 ans de métier, mais qu'il a été particulièrement étonné d’assister à l’atterrissage.

Au premier coup d’oeil, dit-il, l’appareil du Moncton Flight College ressemblait à un simple trait blanc et il ne savait pas exactement de quoi il s’agissait.

À ce moment, le camionneur arrivait de l’Île-du-Prince-Édouard et son véhicule transportait un produit inflammable. Il était environ 12 h 30.

Au fur et à mesure que l’appareil se dirigeait vers lui, M. Wood a compris ce qui se passait.

Même la répartitrice du service 911 avait de la difficulté à le croire quand il a appelé pour signaler l’atterrissage, dit-il. C’est le genre d’histoire qu’on n’entend pas tous les jours, souligne M. Wood.

L’étudiant pilote, un homme dans la vingtaine, était seul à bord. Il a dû faire un atterrissage d’urgence près de Bayfield en raison de problèmes mécaniques, indique le sergent Paul Gagné, du détachement de la Gendarmerie royale du Canada à Sackville.

Personne n’a été blessé. L’avion à deux places, un Diamond DA20-C1, n’a subi que des dommages mineurs, précise M. Gagné.

Les services d’urgence sont intervenus vers 12 h 45.

La route 16 est habituellement achalandée, particulièrement les lundis, parce que de nombreux camions y circulent, ajoute Rod Wood.

Calme et sûr de lui

Le camionneur a vu le petit avion passer au-dessus de voitures qui ne s’étaient pas rangées sur le côté. Le pilote, selon lui, devait poser son appareil au milieu de la route pour éviter de heurter des poteaux ou des enseignes.

« La première chose qui vous vient à l’esprit, c’est exactement comme ce qu’on voit à la télévision. On ne s’attend jamais à voir quelque chose comme cela se produire réellement », affirme Rod Wood.

Quelques camionneurs, dont Rod Wood, ont fait de la place au petit avion. Le pilote a réussi à se poser comme si de rien n’était, explique M. Wood, et il est sorti de son appareil pouce en l’air pour signaler que tout allait bien.

Le pilote s’est bien tiré d’affaire, selon Rod Wood, qui dit avoir été impressionné par la manoeuvre. Il était extrêmement calme et avait l’air sûr de lui.

La route a été bloquée dans un sens par l’avion jusqu’à 14 h 15 environ. Une équipe a réussi à le transporter sur un terrain de stationnement situé non loin, précise la Gendarmerie royale du Canada.

On a ensuite retiré les ailes de l’avion et chargé le tout sur un camion qui a quitté les lieux vers 15 h, selon M. Wood.

L’incident a été signalé au ministère des Transports du Canada.

Avec les renseignements de Bobbi-Jean MacKinnon, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Justice et faits divers