•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Querelle de Roberval, de Kevin Lambert, n'est plus dans la course pour le prix Médicis

Il sourit au micro.

L'écrivain Kevin Lambert

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

Radio-Canada

Le roman Querelle de Roberval, de l’auteur québécois, n'a pas été retenu dans la deuxième sélection du jury du prix littéraire.

Correctif : une version précédente de ce texte indiquait que Querelle de Roberval figurait parmi les romans finalistes. Cette information s'est révélée fausse.

Alors qu'elle se trouvait lundi parmi les neuf romans finalistes en lice pour le prestigieux prix, l’œuvre n'apparaissait plus mardi dans la liste publiée sur le site Livres Hebdo. L'éditeur québécois du roman, Héliotrope, a confirmé la méprise sur sa page Facebook.

Une rentrée littéraire de feu

L’auteur québécois connaît néanmoins une rentrée littéraire phénoménale. En plus de faire partie de la première sélection du Médicis, Kevin Lambert a été finaliste au prix littéraire du journal Le Monde et sélectionné pour le prix Wepler et pour le prix Sade. Querelle de Roberval a également été retenu dans la sélection pour le très convoité Grand Prix du livre de Montréal 2019. Le dévoilement des finalistes pour ce dernier prix aura lieu le 15 octobre. « À chaque nouvelle, je suis surpris », a-t-il raconté en entrevue avec la chroniqueuse culturelle de l’émission Le 15-18, Catherine Richer.

Juste avant que le livre sorte, j’ai appelé mon éditrice parce que je ne voulais plus qu’il sorte, avoue-t-il. J’étais super angoissé! J’ai un rapport compliqué avec le texte que j’écris… C’est compliqué, les choses qu’on fait nous-mêmes. Je suis capable d’apprécier les livres des autres, mais les livres qu’on fait nous-mêmes, c’est plus dur de les apprécier.

Avec les informations de Catherine Richer

Arts