•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD veut un système pancanadien de garderies inspiré des CPE québécois

Jagmeet Singh entouré d'enfants.

Jagmeet Singh s'est engagé à offrir des services de garde universels d'ici 2030 si le NPD est porté au pouvoir le 21 octobre.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Labbé

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Jagmeet Singh s’est engagé lundi à Vancouver à créer un demi-million de nouvelles places en garderies au Canada si le Nouveau Parti démocratique (NPD) prend le pouvoir le 21 octobre prochain. Un investissement de 10 milliards de dollars sur 10 ans, qui placerait son éventuel gouvernement en pleine juridiction provinciale.

Ces places seraient gratuites pour les moins nantis et coûteraient 10 $ par jour pour ceux qui en ont les moyens.

Un gouvernement fédéral néo-démocrate adopterait une loi pour assurer l'accès à des garderies abordables pour tous les enfants canadiens. Un système national de garderie serait complètement en place en 2030.

Un plan ambitieux, qui nécessiterait l’embauche de dizaines de milliers de travailleurs.

L’investissement de 10 milliards de dollars permettra aussi de former des éducateurs et éducatrices de la petite enfance, et aussi de nous assurer qu’ils seront payés un salaire décent pour reconnaître l’importance de leur travail.

Une citation de :Jagmeet Singh, chef du Nouveau Parti démocratique

Il s’agit pourtant d’un champ de compétence provinciale. Son plan est d’ailleurs surtout inspiré du système de garderie universel du Québec, qu’il a qualifié d’« avant-gardiste », mais aussi de l'expérience de la Colombie-Britannique, où le chef du NPD faisait campagne lundi.

Retrait avec compensation pour le Québec

Concernant le Québec, Jagmeet Singh ne s'est pas avancé sur le montant de la compensation à laquelle il pourrait avoir droit. Je ne sais pas exactement quel est le chiffre, mais oui, le Québec peut avoir le retrait avec compensation, a-t-il indiqué lors d'un point de presse en fin d'après-midi. C’est une valeur de notre parti, on est fier de ça.

M. Singh a reproché aux libéraux d'avoir promis un système de garderie une première fois il y a 26 ans et de ne pas l'avoir concrétisé. Ils ont brisé cette promesse, a-t-il déploré.

Les quelques tentatives libérales, depuis, se sont en effet heurtées à des négociations ardues avec les provinces, qui sont responsables des services à la petite enfance.

Tout de même, le chef du NPD a invité les Canadiens à ne pas « se contenter de moins » en élisant une nouvelle fois un gouvernement libéral juste par crainte de voir les conservateurs prendre le pouvoir.

Notre dossier Élections Canada 2019

Un long séjour sur la côte ouest

Jagmeet Singh multiplie les activités en Colombie-Britannique depuis maintenant une semaine.

On est ici parce qu’on reconnaît l'importance de cette province, s’est-il justifié. C'est une de celles qui ont les plus grandes populations, beaucoup de monde.

Je suis un député de cette région aussi, donc c'est important d'être ici, a également convenu le candidat et député sortant de la circonscription de Burnaby-Sud.

Il a nié limiter ses déplacements pour des considérations financières. On va continuer de faire la campagne à travers le Canada, a-t-il assuré, soulignant qu’il lui reste encore « beaucoup de temps ».

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !