•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Google rend hommage au coureur Harry Jerome

Image du coureur Harry Jerome, inspirée de sa statue au parc Stanley, à Vancouver.

Ce « doodle » est l'oeuvre de l'artiste torontoise Moya Garrison-Msingwana. Elle est inspirée d'une statue de Harry Jerome, dans le parc Stanley, à Vancouver.

Photo : Moya Garrison-Msingwana/Fournie par Google

Radio-Canada

Si vous utilisez le moteur de recherche Google lundi, vous pourrez voir l’image du coureur canadien Harry Jerome, dont le nom restera gravé dans les livres d'histoire pour ses exploits olympiques et les records mondiaux qu'il a établis, tout en combattant l'adversité.

Selon sa soeur, Valerie Jerome, le doodle est une reconnaissance méritée pour son frère. Il ne courait jamais pour une médaille d'or, dit-elle. Le nom de Harry transcendera, en continuant à lutter contre les défis.

Harry Jerome est né à Prince Albert, en Saskatchewan, le 30 septembre 1940. Sa famille a par la suite déménagé à Winnipeg, avant de s'installer à Vancouver.

Un doodle est un logo modifié de Google que le géant du web publie régulièrement pour souligner des moments historiques, l’œuvre d’artistes majeurs, des fêtes nationales, etc. 

Photo noir et blanc du coureur Harry Jerome franchit une ligne d'arrivée vers 1961.

Harry Jerome franchit une ligne d'arrivée vers 1961.

Photo : Armée canadienne

Il a toujours été sportif et engagé dans le sport, mais il n'a commencé à courir qu’une fois à l’université, lorsqu'un autre étudiant s’est moqué de ses capacités de coureur et a suggéré de faire une course, raconte Valerie Jerome.

C'était le défi dont Harry avait besoin. Il a affronté ce jeune homme et l'a laissé loin derrière lui.

Valerie Jerome

À ce moment-là, Harry et moi avons rejoint un nouveau club d'athlétisme à Vancouver et le reste fait maintenant partie de l'histoire, poursuit-elle.

En effet, Harry Jerome allait établir des records mondiaux et remporter des médailles aux Jeux olympiques, aux Jeux du Commonwealth et aux Jeux panaméricains.

Racisme et adversité

Au-delà des victoires, il a été la cible de comportements racistes.

Nous étions certainement vus comme des étrangers et, pour une grande partie de la presse, Harry était quelqu'un à qui [les journalistes] ne souhaitaient pas parler, dit-elle.

Il était très silencieux et timide. Ils [les journalistes] ont décidé qu'il était un Noir arrogant.

Valerie Jerome

À la suite de graves blessures, Harry Jerome a été critiqué par les médias, qui disaient qu'il n'avait pas ce qu'il fallait pour être un compétiteur de classe mondiale. Sa deuxième blessure était si grave qu'un chirurgien a annoncé qu’il ne pourrait plus jamais courir.

Les doutes à son sujet étaient une source de motivation pour Harry Jerome, affirme sa soeur. Il a ensuite participé à deux autres Jeux olympiques et établi de nouveaux records du monde, dit-elle.

Une statue en hommage au coureur Harry Jerome sur le Sea Wall, dans le parc Stanley, à Vancouver.

La Ville de Prince Albert a rendu hommage à Harry Jerome après sa mort, en 1982, en édifiant un cairn, et une statue à son image a été érigée dans le parc Stanley, à Vancouver.

Photo : Radio-Canada

Aujourd'hui, le doodle présente son histoire à de nouveaux publics.

Selon un porte-parole de Google Canada, Harry Jerome a été choisi à la suite d'un processus de sélection qui vise à mettre en relief divers sujets reflétant la personnalité de Google, à faire découvrir aux gens quelque chose qui est nouveau et, surtout, qui est important pour la culture locale.

C'est important pour Valerie Jerome, qui souhaite que son frère serve d'exemple, que cela montre que les échecs ou les revers ne définissent pas à eux seuls une vie, que l'on peut se blesser ou ne pas atteindre le podium et continuer à réussir.

Je pense que c'est un exemple remarquable pour les jeunes athlètes et ceux qui se lancent dans leur carrière. Cela leur montre qu'il est possible de se reprendre en main et de tout recommencer avec dynamisme, et ce, grâce à l'amour du sport, dit-elle.

Avec les informations de Janani Whitfield , CBC News

Athlétisme

Sports