•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les 737 NG de Boeing devront être inspectés

Des employés travaillent sur la queue de l'avion.

Un Boeing 737 NG à l'usine de Boeing de Renton, dans l'État de Washington.

Photo : Reuters / Matt McKnight

Reuters

L'autorité de l'aviation civile américaine (FAA) demande aux exploitants de certains avions 737 NG de Boeing de procéder à des inspections sur d'éventuelles fissures structurelles et de procéder aux réparations nécessaires après la découverte de fissures sur un petit nombre de ces appareils.

L'avionneur américain a notifié la FAA de ce problème après avoir découvert des fissures alors qu'il effectuait des modifications sur un appareil très utilisé, a déclaré la FAA, précisant que les inspections ultérieures avaient révélé des fissures similaires dans un petit nombre d'avions supplémentaires.

Boeing a déclaré vendredi avoir été en contact avec les exploitants des 737 NG à ce sujet et qu'aucun problème de service n'avait été signalé.

Le 737 NG (Next Generation), mis en service en 1997, est la troisième génération de l'appareil le plus vendu de Boeing.

Le 737 MAX, cloué au sol depuis mars après deux écrasements mortels en cinq mois, n'est pas concerné par ce problème, précise l'avionneur.

La FAA a indiqué qu'elle demande aux exploitants du 737 GN de faire part de leurs découvertes immédiatement une fois les inspections terminées.

Au cours des prochains jours, nous travaillerons en étroite collaboration avec nos clients pour mettre en œuvre un plan d'inspection pour certains avions de la flotte, a pour sa part déclaré Boeing.

Au Canada, deux des plus importants transporteurs aériens, Air Transat et WestJet, possèdent des 737 NG.

Transports

Économie