•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle étude de biosurveillance est lancée samedi à Rouyn-Noranda

Un quartier résidentiel juste à côté d'une zone industrielle.

Une nouvelle étude de biosurveillance concerne les habitants du quartier Notre-Dame à Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Radio-Canada

Une nouvelle étude de biosurveillance sera menée par la Direction de santé publique de l'Abitibi-Témiscamingue.

Dès samedi et jusqu'à lundi prochain, les résidents du quartier Notre-Dame sont invités au CLSC de Rouyn-Noranda pour les prélèvements d'ongles afin d'y mesurer la teneur en arsenic.

L'étude concerne les personnes qui habitent le quartier depuis le 1er mars 2019 ou avant, âgées de 9 mois et plus.

Les résultats de cette étude seront dévoilés au printemps prochain.

L'étude s'adresse à toutes les classes d’âge [...] pour nous aider à mieux documenter la situation. La première étude reposait seulement sur les enfants du quartier Notre-Dame et là nous étendons l'étude, explique la directrice régionale de la santé publique, Dr Lise Landry.

L'étude menée à l’automne 2018 a démontré que les participants étaient en moyenne 3,7 fois plus exposés à l’arsenic qu’une population témoin composée d’enfants d’Amos.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Santé publique