•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux mois après son ouverture, la distillerie Mitis se distingue à l’international

Bouteille de gin Mugo.

Le gin Mugo, de la distillerie Mitis, a remporté la médaille double or d'une compétition internationale de vins et spiritueux.

Photo : Facebook/Distillerie Mitis

Miriane Demers-Lemay
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un peu plus de deux mois après avoir ouvert ses portes, à Mont-Joli, la distillerie Mitis rafle une médaille double or d’une compétition internationale de vins et spiritueux de New York avec son gin Mugo.

C’est une belle fierté de voir notre gin avoir cette médaille, c’est le résultat de toute l’expérience et de tout le travail accompli au cours des trois dernières années, se réjouit David Soucy, copropriétaire de la distillerie Mitis.

Dès le début des activités, l’équipe a envoyé à New York un échantillon du gin Mugo, nommé ainsi en raison du nom scientifique du pin montagnard, qui entre dans sa composition et qui est cueilli aux Jardins de Métis.

Le gin incorpore également diverses plantes de la région, comme la baie de genévrier, le poivre des dunes – la fructification mâle d’aulne crispé –, le poivre rose, les racines d’angélique et d’iris, ainsi que l’argousier.

Distillerie.

La distillerie Mitis a ouvert ses portes en juillet près du carrefour giratoire de Mont-Joli.

Photo : Facebook/Distillerie Mitis

Pour récolter cette prestigieuse distinction, le gin a été classé or par tous les membres du jury. Quatre gins ont récolté cette médaille parmi une quarantaine de candidats de divers pays du monde. Le jury du New York World Wine and Spirits Competition spécifie que les produits primés constituent les produits parmi les plus fins dans le monde.

La distillerie Mitis, quant à elle, a démarré ses activités en mai et a ouvert officiellement ses portes en juillet, près du carrefour giratoire de Mont-Joli, grâce à un investissement de 800 000 $.

L’équipe dit maintenant vouloir se tourner vers la promotion d’autres produits régionaux, en espérant être à nouveau primée dans un avenir rapproché.

Avec la collaboration de Maya Arseneau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !