•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des milliers de personnes marchent pour le climat en Ontario

Des milliers de personnes sont rassemblées devant Queen's Park lors de la grève pour le climat.

Des milliers de manifestants sont rassemblés devant Queen's Park, avant de marcher pour le climat.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des Ontariens de toutes les régions marchent pour le climat. Ils se joignent à des millions d'autres personnes dans le monde préoccupées par les changements climatiques afin de demander des actions concrètes de la part des gouvernements.

Si au Canada, le point de convergence de ce mouvement est Montréal, notamment grâce à la présence de la militante Greta Thunberg, l'Ontario n'est pas en reste.

À Toronto, des milliers de personnes se sont rassemblées au centre-ville en milieu de journée.

Les manifestants ont commencé à affluer dans la matinée devant Queen's Park, point de départ de la marche comme la jeune femme de 20 ans, Grace Ma. C’est un problème tellement important qui affecte beaucoup de gens. Toutes les conversations sur le sujet sont importantes, croit-elle.

Grace Ma, 20 ans est devant Queen's Park et tient une pancarte sur laquelle est écrit : « No nature, no future »

Grace Ma, 20 ans est arrivée à Queen's Park bien avant le début de la marche.

Photo : Radio-Canada / Annie Poulin

Les plus jeunes se sentent d'ailleurs concernés par les changements climatiques et plusieurs participent à la mobilisation.

De gauche à droite : Jacob Gefen, Younes Fatty et Adel Bennett

De gauche à droite : Jacob Gefen, Younes Fatty et Adel Bennett

Photo : Radio-Canada

Jacob Gefen a même apporté une pancarte qui dit : Il n'y a pas de planète B. Il explique qu'il est là pour sauver la planète et je ne veux pas mourir quand nous sommes très jeunes.

Pour moi c’est important d’être ici parce que j’aime la Terre et je veux rester ici longtemps alors je veux vivre une bonne vie, ajoute Younes Fatty à côté de lui. Adele Bennett a même un message pour les adultes : Je veux qu’ils apprennent qu’il faut apprécier la Terre et qu’on essaie de notre mieux de sauver la Terre et de ne pas polluer.

Aliénor Rougeot, la coordinatrice du mouvement Fridays for the Future à Toronto est l'une des organisatrices de cette marche.

Ça me réjouit de voir que ces jeunes prennent leur futur en main, mais j’ai honte qu’on en soit arrivés là.

Aliénor Rougeot, coordinatrice du mouvement Fridays for the Future
Aliénor Rougeot participe à la marche pour le climat à Toronto.

Aliénor Rougeot est la coordinatrice du mouvement Fridays for the Future à Toronto

Photo : Radio-Canada

Selon l'activiste, le but de cette journée est de faire pression sur les gouvernements pour demander un changement plus radical des politiques environnementales.

C’est aussi une façon de réveiller la Ville de Toronto qui est quand même restée très silencieuse sur ce sujet, ajoute-t-elle.

Les demandes aux gouvernements :

  • Mettre en marche une transition énergétique au Canada ;
  • faire des populations autochtones des acteurs clés de cette transition ;
  • donner des droits à la nature ;
  • accompagner et soutenir les travailleurs des énergies fossiles dans la transition vers les énergies renouvelables.
Des manifestants ont formé un cercle de tambours lors de la marche pour le climat à Toronto.

Des milliers de personnes ont traversé les rues du centre-ville de Toronto.

Photo :  CBC

Le maire de Toronto, John Tory, a indiqué que le panneau lumineux sur la place de l'hôtel de ville est éteint en solidarité avec ceux qui manifestent.

Réaction du gouvernement provincial

Dans un communiqué, le ministre ontarien de l'Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs, Jeff Yurek, a réagi en revenant sur les initiatives de la province pour le climat.

Il a aussi affirmé : Nous avons réalisé d'importantes réductions avec les émissions en baisse de 22 % sur la dernière décennie et le plan de notre gouvernement, un Plan environnemental conçu en Ontario, met l'Ontario sur la voie d'atteindre notre part de la cible du Canada pour 2030. Un plan qui, selon lui, est la preuve qu'il est possible de trouver l'équilibre entre un environnement sain et une économie saine.

Toronto

Changements climatiques