•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les vols de Condor vers le Yukon resteront à l'horaire

Un avion de la compagnie Condor sur un tarmac avec des montagnes en arrière-plan.

Le transporteur allemand Condor exploite un vol vers Whitehorse et Anchorage depuis 20 ans.

Photo : Werner Walcher

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'industrie touristique du Yukon se rassemble ces jours-ci à Dawson alors que vient de se terminer la saison touristique estivale, un moment marqué par le dernier vol de la saison du transporteur allemand Condor.

L’entreprise, qui relie directement Whitehorse à l'Allemagne depuis 20 ans, est une filiale du voyagiste Thomas Cook, dont la faillite, annoncée dimanche, a fait les manchettes.

Le transporteur Condor a, depuis, annoncé avoir obtenu du gouvernement fédéral allemand et du Land de la Hesse un prêt de 550 millions de dollars pour lui permettre de poursuivre ses opérations pendant les mois moins lucratifs d’hiver.

En entrevue téléphonique de Francfort avec Radio-Canada, la porte-parole Magdalena Hauser a assuré que Whitehorse était une destination phare de Condor, que les vols saisonniers n'étaient pas menacés et que les réservations pour la prochaine saison allaient déjà bon train.

Le Yukon surveille

La ministre du Tourisme et de la Culture, Jeanie Dendys, affirme suivre la situation de près. Les hauts placés du ministère doivent d’ailleurs rencontrer le transporteur en Allemagne cet automne.

« C’est un marché très important pour nous, notre marché outremer le plus important qui amène environ 4700 passagers au Yukon tous les ans, une relation que nous avons développée en 20 ans. Donc, c’est très important pour nous. [...] Nous souhaitons la résolution de cette situation. »

— Une citation de  Jeanie Dendys, ministre du Tourisme et de la Culture

Bien que l’Allemagne demeure le marché outremer le plus important, la ministre affirme que le territoire développe également d’autres marchés tels que l’Australie et le Royaume-Uni.

Les plus récentes statistiques démontrent une augmentation de 12 % du nombre de visiteurs par avion entre les mois de janvier et juin derniers par rapport à l’année précédente.

Le tourisme durable

Sous le thème « S’adapter aux changements », la centaine de délégués de la conférence de Dawson s’intéressent aux nouvelles tendances dans l’industrie.

La ministre Jeanie Dendys affirme que le concept du tourisme durable est à l’avant-plan des discussions et qu’un cadre stratégique en ce sens est à l’étude au sein du ministère.

Le Yukon souhaite par ailleurs, selon les objectifs de son plan stratégique, faire du territoire une destination pour le tourisme et l'expérience autochtone. Une approche unique au pays, selon la ministre.

Une place en bois avec des maisons peintes avec des motifs autochtones.

Le village de Carcross, au sud de Whitehorse, attire de plus en plus de visiteurs, étrangers comme Yukonnais.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !