•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le candidat du NPD dans Richmond fait campagne... dans Beloeil

Photo officielle de Olivier Guérin.

Olivier Guérin, candidat du NPD dans Richmond-Arthabaska

Photo : https://olivierguerin.npd.ca

Olivier Guérin, candidat du Nouveau Parti démocratique (NPD) dans Richmond-Arthabaska, n’a pas l’intention de venir dans sa circonscription une seule journée ni d’y faire campagne.

Joint par la recherchiste d'Écoutez l'Estrie, qui voulait obtenir une entrevue pour l’émission, le candidat a préféré décliner l’offre, expliquant candidement qu’il était ce qu’on appelle communément un candidat « poteau ».

Selon ses dires, le Parti avait de la difficulté à trouver un candidat pour cette circonscription actuellement détenue par les conservateurs. Approché par le NPD, Olivier Guérin a accepté de déposer sa candidature puisqu'il partage ses valeurs, en sachant pertinemment qu’il ne ferait aucun effort pour être élu.

La raison principale pour laquelle Olivier Guérin ne fait pas campagne dans Richmond-Arthabaska, c'est qu’il est trop occupé ailleurs. Il fait plutôt campagne dans la circonscription de Beloeil-Chambly à titre d’attaché du député sortant du NPD, Matthew Dubé

Mais pour moi, c’était clair dès le départ que je ne ferais pas campagne dans Richmond-Arthabaska. Je suis attaché politique pour Matthew Dubé, je fais du 70 heures/semaine. Je n’ai aucun temps, aucune énergie à donner pour ma campagne, le Parti le savait dès le départ.

Olivier Guérin, candidat du NPD dans Richmond-Arthabaska
La page Linkedin d'Olivier Guérin.

Sur sa page Linkedin, Olivier Guérin s'affiche comme l'attaché politique du député sortant de Beloeil-Chambly, Matthew Dubé.

Photo : https://ca.linkedin.com/in/olivier-gu%C3%A9rin-a392a863

Des photos officielles ont donc été prises, mais aucune pancarte ne se retrouve sur les poteaux de la région. Olivier Guérin ne voit aucun problème à être un candidat fantôme, il soutient que tous les partis ont des candidats du genre. À noter toutefois qu'il est plutôt rare que les candidats fantômes s'affichent ouvertement comme tels.

J’estime que mon temps est beaucoup mieux investi dans la réélection de Matthew Dubé dans la région ici [la circonscription Beloeil-Chambly].

Olivier Guérin, candidat du NPD dans Richmond-Arthabaska

Lorsque Radio-Canada Estrie a relancé Olivier Guérin pour qu'il accorde une entrevue officielle sur sa candidature fantôme, il a préféré faire parvenir cette déclaration écrite :Les gens de la circonscription de Richmond—Arthabaska méritent un gouvernement qui se bat pour eux. Ayant moi-même grandi à Victoriaville, je sais reconnaître la déception des gens face à l'alternance au pouvoir des deux vieux partis. Même si mes engagements professionnels m'empêchent de mener une campagne aussi active que je l'aurais souhaité, je trouvais essentiel d'offrir aux gens, le 21 octobre prochain, une alternative progressiste et proenvironnement.

Pour sa part, le NPD a aussi fait parvenir une déclaration dans laquelle il souligne sa volonté d'offrir l'option d'un vote pour le NPD à tous les Canadiens. Sans aborder spécifiquement la candidature d'Olivier Guérin, le parti souligne que les candidat.es doivent souvent conjuguer leur implication politique avec leurs obligations professionnelles ou personnelles. La réalité d'une campagne électorale peut être complexe et nous saluons l'engagement de nos candidat.es.

Rappelons que par le passé des candidats poteaux ont parfois été élus, contre toute attente. Ce fut le cas de la néo-démocrate Ruth Ellen Brosseau, qui a été élue dans Berthier-Maskinongé en 2011. La candidate, qui parlait peu le français, avait même fait un voyage à Las Vegas à la fin de la campagne électorale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !