•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La démolition de l’église Saint-Coeur-de-Marie s’accélère

La démolition de l'église Saint-Coeur-de-Marie

La démolition de l'église Saint-Coeur-de-Marie sera complétée d'ici quelques semaines.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Il ne restera plus aucune trace de l’église Saint-Coeur-de-Marie sur la Grande-Allée d’ici quelques semaines. Les démolisseurs s’affairent aux derniers morceaux de toitures et les murs seront abattus sous peu.

« On voit que ça s’accélère et je pense qu’aujourd’hui, ça va être une journée importante et ça va tomber rapidement », commente le propriétaire du terrain, Louis Lessard.

« On est exactement dans nos délais. Dans trois semaines, un mois maximum, on va avoir définitivement sorti le matériel et le terrain va être plat. »

Il n’y aura plus de risque pour personne parce que c’était effectivement un bâtiment très dangereux.

Une citation de :Louis Lessard, promoteur immobilier

Le terrain vacant sera clôturé cet automne pour des raisons de sécurité. Il sera ensuite gazonné au printemps prochain.

Louis Lessard lors d'une mêlée de presse devant l'église Saint-Coeur-de-Marie

Le promoteur Louis Lessard

Photo : Radio-Canada

Toujours en litige

Le promoteur souhaite construire une tour de condominiums à cet endroit depuis de nombreuses années. Pour l’instant, le projet est sur la glace en raison d’un litige avec la Ville de Québec.

Louis Lessard réclame 12 millions de dollars parce qu’il estime que la Ville a injustement bloqué son projet immobilier, qu’il affirme avoir présenté en 9 versions différentes.

un aperçu du projet

Un aperçu du projet du promoteur Louis Lessard.

Photo : photos fournies par Louis Lessard

Il y a un procès qui est prévu au mois d’avril 2020, ça s’en vient rapidement. On verra comment les juges traiteront le dossier en temps et lieu, se contente-t-il de dire au sujet du dossier devant les tribunaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !