•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La maison Pasquier mise à terre

Les décombres d'une maison patrimoniale du quartier Neufchâtel.

La maison Pasquier avait été construite en 1698.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La maison Pasquier, construite au tournant des années 1700, est tombée sous le pic des démolisseurs.

Le bâtiment était inscrit au registre du patrimoine de la Ville de Québec, qui a tout de même accordé un permis de démolition.

La maison, située sur le boulevard Saint-Jacques, près de la rivière Saint-Charles, était l'une des plus vieilles maisons préservées de la province.

La maison Pasquier avait été rénovée à plusieurs reprise depuis sa construction, en 1698.

La maison Pasquier avait été rénovée à plusieurs reprise depuis sa construction, en 1698.

Photo : Radio-Canada / Yannick Bergeron

Ça nous amène à nous poser des questions sur la manière dont on gère le patrimoine et surtout sur la façon dont nos lois protègent ces biens-là qui ont une valeur collective, commente Charles Breton-Demeule, administrateur à la Société d'histoire de la Haute-Saint-Charles et étudiant à la maîtrise en droit.

C'est une obligation minimale pour un propriétaire qui vit en société, que lorsque son immeuble a une valeur patrimoniale, il puisse être protégé. Le seul coût qu'il y a quand on démolit une maison comme ça, c'est le coût social.

Une citation de :Charles Breton-Demeule

La semaine dernière, Charles Breton-Demeule a demandé, sans succès, une intervention du gouvernement provincial pour sauver la maison Pasquier.

C'est une situation malheureuse et on peut se demander : est-ce qu'il faudra encore plusieurs démolitions de ce genre-là avant que notre droit puisse être modifié pour s'assurer que ces immeubles-là puissent être préservés?

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !